Le café varie d’un pays à un autre et est différent selon les origines locales, il existe néanmoins des cafés très réputés mondialement. Les consommateurs amateurs de café succombent ou plutôt ont déjà succombé tous à une bonne tasse de café.

L’arôme du café réussit à faire voyager et à transporter beaucoup de personnes très loin en leur faisant ressentir bien être et apaisement. Nous allons dans cet article vous aider à effectuer un bon achat de café arabica tout en s’assurant de faire le bon choix.

Qu’est-ce que le café Arabica ?

Vous aimez boire du bon café, surtout celui d’Arabica avec des torréfacteurs qui ont mis du café Arabica pur à 100% dans leur composition. Mais qu’est-ce que ce café et quelle est son origine ?

L’arabica ou autrement nommé le caféier d’Arabe est un arbre avec une petite taille soit une hauteur de quelques mètres qui vient tout droit de l’Est du continent Africain.

Ça a été nommé Arabica de par son origine qui est du Yémen soit un pays arabe où le café Arabica a été bu pour la première fois. Néanmoins, l’arbre d’Arabica est également disponible :

  • Au Kenya,
  • Au Soudan,
  • Et en Ethiopie.

Cette espèce était autrefois l’unique espèce de café qui se cultivait jusqu’à l’année 1865. Ce café est assez populaire en :

  • Amérique du Sud et Amérique du centre,
  • Brésil,
  • Colombie.

Ces deux derniers sont les producteurs avec le plus de rendu au monde. Ce type de café représente un grand pourcentage par rapport à la production des autres types de café au monde.

Comment s’assurer d’acheter du bon café Arabica ?

Afin de s’assurer d’acheter un bon café Arabica, il faudra penser à vérifier certains critères importants qui sont : l’étiquette, les grains, la date de torréfaction, la réputation du torréfacteur et l’origine des grains.

L’étiquette est très importante et doit être bien examinée afin de choisir les meilleurs grains de café. Il est fortement recommandé d’opter pour les grains de café complets, et il est conseillé d’éviter les cafés pré-moulu car c’est vrai que ça semble assez pratique mais la saveur est très moindre comparée aux grains complets.

La date de torréfaction est importante et doit être examinée avant d’effectuer son achat de café. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la période de conservation du café n’est pas éternelle. Il n’y a tout de même pas de quoi s’inquiéter car un vieux café ne veut pas forcément dire maladie et intoxication mais la saveur ne sera pas du tout la même qu’un café frais torréfié récemment.

La réputation du torréfacteur est un point important à vérifier et à prendre en considération. Les bons torréfacteurs ont leur propre nom et leur propre réputation.

Et enfin l’origine des grains est un dernier critère mais pas des moindres, car les compositions du café dépendent de son origine.