Artblog.fr » Santé » Grossesse » Exercice ballon enceinte : ce qu’il faut savoir

Exercice ballon enceinte : ce qu’il faut savoir

L’exercice ballon pour femme enceinte est un moyen idéal pour se maintenir en forme et s’entretenir pendant la grossesse. Bien adapté à l’état de forme et de santé de la femme enceinte, le ballon de gym permet de s’exercer, de bouger en sécurité et en douceur.

Il existe de nombreux exercices avec ballon que la femme enceinte peut faire afin d’améliorer sa souplesse ou l’entretenir, garder une activité physique malgré le gros ventre dû à la grossesse mais aussi pour se détendre car les exercices au ballon sont une activité très ludique.

Pourquoi faire des exercices de gym au ballon lorsqu’on est enceinte ?

Les exercices du ballon pendant la grossesse permettent à la femme enceinte d’éviter de nombreux désagréments qui sont courants pendant cette période. Ce ballon aussi appelé Swiss ball permet de faire travailler de nombreux muscles et groupes musculaires qui sont généralement mis en veille pendant la grossesse comme les obliques de la paroi abdominale qui ont un grand rôle dans le bon déroulement de la grossesse.

Les femmes enceintes souffrent souvent de courbatures, de maux divers situés au niveau des jambes ou du dos. Ces exercices au ballon de gym permettent d’éviter ces douleurs et courbatures en gardant les muscles et les articulations en activité. Le ballon permet d’allonger et d’étirer ces muscles et ces articulations, notamment la colonne lombaire qui devient ainsi moins douloureuse, surtout au niveau du bas du dos.

La circulation sanguine, qui est elle aussi parfois défaillante chez les femmes enceintes est améliorée grâce à ces exercices, surtout ceux faits en position assise avec les jambes surélevées.

La gym de la femme enceinte permet aussi de faciliter l’accouchement. Ces exercices au ballon, surtout les mouvements rotatifs améliorent la souplesse et la flexibilité du bassin, partie du corps la plus importante lors de l’accouchement. Le travail de la ceinture abdominale de la femme enceinte sur le ballon, permettra quant à lui d’augmenter la force de poussée de la femme lors de l’accouchement. Même le périnée peut être détendu et assoupli grâce à certains exercices faits sur le ballon de gym, cet assouplissement permettra, le jour de l’accouchement, de faciliter encore plus la délivrance de la femme et d’éviter les éventuelles déchirures.

La future maman n’est pas la seule à profiter des bienfaits du ballon de gym, le bébé aussi est gagnant lorsque sa maman s’exerce sur un ballon car la circulation sanguine de la maman est grandement améliorée et ainsi, le bébé est mieux oxygéné et mieux alimenté.

Autre avantage du ballon de gym pour la femme enceinte : la sensation d’apesanteur. Le ballon supporte en grande partie, si ce n’est totalement le poids de la femme lorsqu’elle fait ses exercices sportifs, ce qui est très agréable et très bénéfique pour elle car elle n’a plus à supporter la lourdeur de la grossesse.

Enfin, le ballon de gym est un outil d’exercice pour femme enceinte tout à fait sûr à condition de choisir un ballon anti-éclatement et qui peut supporter de lourdes charges (pour un maximum de sécurité, choisir les ballons qui peuvent supporter, théoriquement, jusqu’à 250 kilos).

enceinte ballon

Quelques exercices de gym pour les femmes enceintes

Les exercices de gym que les femmes enceintes peuvent faire avec ou sans le ballon sont nombreux et variés, mais il y en a a quelques-uns qui sont les plus importants car les plus utiles et les plus bénéfiques.

Parmi les exercices qu’il est conseillé à la femme enceinte de faire, il y a le balancement sur le ballon de gym. Cet exercice très facile et très efficace doit être fait sur un ballon de grande taille (environ 60 à 65 centimètres de diamètre). La femme enceinte s’assoit sur le ballon et se balance d’avant en arrière en faisant rouler le ballon doucement, ce sont ses fessiers qui se déplacent pendant que le haut du corps reste droit. Pour améliorer l’exercice et avoir plus d’équilibre, il est possible de tenir les bras levés horizontalement vers l’avant. L’exercice de balancement sur le ballon de gym permet de renforcer les muscles abdominaux sans fatiguer le dos ni lui causer de douleurs. Pour ce qui est de la fréquence, on peut faire jusqu’à 5 séries avec 10 répétitions par séries et ce du premier au neuvième mois de grossesse.

L’exercice du chat est un exercice de gym pour femme enceinte très conseillé car il permet de faire travailler les muscles cervicaux et lombaires, de les renforcer et de les tonifier. On fait cet exercice en se mettant à quatre pattes sur le sol (appuis sur les mains et les genoux), les mains positionnées directement sous les épaules, on lève la tête et on abaisse la jambe jusqu’à ce que la colonne vertébrale soit étendue à son maximum, on baisse alors la tête et on relève le dos. On fait une série de 15 répétitions.

Le dos est l’une des parties du corps qui souffrent le plus chez les femmes enceintes. L’exercice du pont est un exercice pour femme enceinte qui permet de soulager le dos et de renforcer ses muscles. On exécute cet exercice en se couchant sur le dos, les genoux pliés, les bras posés par terre et écartés. On soulève ensuite ses fesses du sol jusqu’à une hauteur d’environ 20 centimètres puis on les repose doucement, aussi lentement que possible sur le sol. On répète le mouvement 15 fois par série et on peut faire jusqu’à 4 séries par jour.

Le squat est un exercice de gym recommandé pour les femmes enceintes car il permet de faire travailler les cuisses, les fessiers, les abdominaux et de renforcer le bassin. Pour exécuter l’exercice du squat, il faut se mettre en position debout en écartant ses pieds de la même distance qu’il y a entre les deux épaules. On tend les bras devant soi et on plie doucement les genoux en poussant le poids en avant jusqu’à ce qu’on forme un angle droit au niveau des genoux. On remonte ensuite doucement jusqu’à la position debout.

L’exercice de la femme enceinte à quatre pattes est un autre mouvement de gym recommandé pour toutes les femmes enceintes. On commence le mouvement en se mettant à quatre pattes (appuis sur les genoux et les mains). On étend une jambe en arrière jsuqu’à ce qu’elle soit parallèle au sol et on plie le genou pour que le tibia forme un angle droit avec la cuisse. On repose ensuite la première jambe et on recommence avec l’autre.