Depuis que vous êtes enceinte, vous avez mal au dos ? La région des reins est douloureuse ? Dans notre article du jour, nous allons vous aider à soulager votre mal. Ces douleurs sont-elles des douleurs rénales, ou à l’inverse des douleurs musculaires ? Comment faire pour soulager le mal aux reins grossesse ? Vous allez tout comprendre, dans la suite de notre article.

Mal aux reins enceinte : une vraie douleur rénale ?

En réalité, cette douleur au niveau du dos n’est pas vraiment une douleur rénale, mais plutôt une douleur musculaire. En effet, cette douleur vous donne une impression de crampes, et elle peut d’ailleurs être l’un des symptômes de votre grossesse. La douleur est niveau des reins se situe en réalité dans les lombaires. Donc, dans la plupart des cas, lorsque vous avez mal aux reins, c’est en fait une douleur musculaire ou lombaire, liée à votre posture ou tout simplement aux bouleversements que subit votre corps, pendant la grossesse.

Douleur bas du dos grossesses : les reins peuvent cependant être touchés

C’est vrai, les reins peuvent être touchés pendant la grossesse, puisqu’on estime que 10% de femmes souffrent d’infection urinaire, lorsqu’elles sont enceintes. Cela s’explique facilement. En effet, les changements hormonaux qui ont lieu dans votre corps provoquent en réalité une faiblesse au niveau des voies urinaires. Ainsi, il est plus difficile d’uriner, et cette urine reste et stagne dans la vessie. Cela provoque la prolifération de bactéries, et dont l’infection urinaire. Rassurez-vous, ce n’est pas un danger ni pour vous ni pour votre bébé. En plus, il est vraiment très simple d’éviter une infection urinaire, lorsque vous êtes enceinte. Pour faire travailler les reins, il est nécessaire de boire beaucoup d’eau. N’hésitez pas à prendre des boissons à base de crambery, et évitez certains aliments comme le cresson. Lorsque l’on est enceinte, on diminue sa consommation de café et de thé, justement pour éviter les infections urinaires.

Douleur dos grossesse : ce qui les provoque

Ce qui provoque votre douleur au niveau du dos, lorsque vous êtes enceinte, c’est la posture que vous pouvez prendre. En effet, votre ventre pèse de plus en plus, et vous devez impérativement vous tenir penchée en arrière, pour pouvoir supporter le poids de bébé qui se développe dans votre ventre. Automatiquement, votre dos est dans une posture qui ne lui convient pas, et vous souffrez au niveau des lombaires. Mais sachez que ce mal de dos peut également être provoqué par une sciatique. Qu’est-ce que c’est ? Vous allez le découvrir.

Mal de dos début grossesse : et si c’était la sciatique ?

Effectivement, le mal de dos grossesse peut provoquer une sciatique. Qu’est-ce que c’est ? En réalité, lorsque vous êtes dans une mauvaise position, et surtout lorsque vous prenez du poids rapidement en raison de votre grossesse, alors votre nerf sciatique a tendance à être douloureux et irrité. Bien évidemment, ce n’est pas une sciatique comme on l’entend, et qui est provoquée par une hernie discale. Cependant, cela peut être vraiment très douloureux. Pour vous soulager, il est nécessaire de prendre du repos. Nous vous proposons de découvrir nos autres conseils, dans la partie suivante de notre article.

Mal aux reins grossesse : comment faire pour se soulager ?

Si vous souffrez d’une sciatique de grossesse, nous l’avons dit, vous devez prendre du repos. Mais surtout, il est nécessaire de pouvoir soulager le poids de votre ventre. Ainsi, une ceinture de grossesse pourra vous aider à maintenant votre bébé en place, et sans souffrir. Allongée, vous devez bien caler votre ventre, sous un coussin d’allaitement par exemple. On évite de porter des charges lourdes, et de faire des mouvements qui pourraient blesser votre dos.

Mais ce n’est pas tout. Sachez que pour lutter contre le mal de dos de grossesse, des spécialistes comme les ostéopathes et les kinésithérapeutes pourront vous aider. En effet, en seulement quelques séances, il est possible de bénéficier de résultats durables.

Même s’il est important de prendre du repos, une activité physique pendant la grossesse est à conseiller. C’est vrai, des activités comme la marche, la natation, la gymnastique ou encore le yoga pourront vous aider à rester en forme, même lorsque vous attendez un bébé. Votre literie est importante également : il est préférable d’opter pour un matelas bien ferme, plutôt qu’un matelas mou. En effet, cela vous permettra de garder le dos bien droit.

Lorsque l’on attend un bébé, pour minimiser les douleurs au niveau du dos, on évite de porter des talons aiguilles. Même si vous êtes enceinte, et que vous avez forcément envie de manger tout et n’importe quoi, il est cependant nécessaire de vous restreindre.

C’est vrai, une prise de poids trop importante et trop rapide pourrait encore une fois influencer sur votre mal de dos. On estime qu’une femme enceinte doit prendre entre 10 et 12 kilos pendant la grossesse, soit un peu plus d’un kilo par mois. Autre astuce : si vous êtes enceinte, veillez toujours à avoir une poche de glace dans votre congélateur. Ainsi, lorsque vous avez mal au dos, vous avez la possibilité d’enrouler cette poche de glace dans une serviette, et de l’appliquer directement à l’endroit où vous ressentez une douleur. Renouveler la poche de glace autant de fois que nécessaire. Et si ce mal de dos devient trop pesant, n’hésitez surtout pas à demander conseil à votre sage-femme. Elle saura vous aider, et surtout vous conseiller un praticien spécialisé, qui sera en mesure de vous manipuler, et de faire disparaître cette douleur.

Ressentir de la douleur dans le corps peut laisser présager certaines maladies parfois dangereuses, voilà pourquoi ces signaux-là ne doivent jamais être pris à la légère. Nous conseillons par ailleurs à toute personne s’inquiétant de sa santé de consulter un médecin lorsqu’elle ressent des douleurs trop vives, aiguës ou subites dans n’importe quelle partie du corps.

Cet article s’intéresse particulièrement aux douleurs du dos, notamment dans le bas du dos qui peuvent être le signe de maladies graves nécessitant parfois des interventions chirurgicales.

Les ennemis du mal de dos

La douleur au bas du dos, et avoir mal au bas du dos comme en haut du dos ne vient généralement pas par hasard comme cela est généralement la conséquence de positions pas très confortables auxquelles on s’habitue sur le long terme. Elles peuvent en effet causer du mal dans le bas du dos et la question se pose : comment soulager un mal de dos rapidement ?

Tout simplement en adoptant une position assise convenable en se tenant droit sur sa chaise et d’éviter des faux gestes et les positions où l’on courbe le dos, notamment lorsqu’on écrit. Voilà pourquoi il faut s’y habituer dès l’âge de l’école !

De même, les douleurs dans les reins ou dans le dos peuvent être causées par une position assise courbée tout particulièrement lorsqu’on navigue sur internet ou qu’on utilise un ordinateur.

Enfin, ne pas faire de sport favorise le mal en bas du dos.

Lombalgie : comprendre en quelques minutes

La lombalgie est un symptôme plus qu’une réelle maladie, mais en raison de l’anatomie particulière de la colonne lombaire, certains la catégorisent comme maladie.

Elle se manifeste à travers certains symptômes particuliers, notamment ce qui suit.

  • Une douleur dans le bas du dos et une contraction des muscles.
  • La douleur peut parfois descendre jusqu’aux jambes et causer une hernie discale.
  • Elle peut augmenter la nuit et être le signe d’une tumeur.

Voilà pourquoi les douleurs lombaires ne doivent pas être prises à la légère et il faut dans ce cas rapidement consulter un médecin car elles peuvent cacher d’autres maladies plus graves comme les cancers ou des infections, voire des fractures.

Pour vous aider davantage, voici les cas nécessitant l’intervention d’un médecin.

  • La douleur survient après un choc ou un traumatisme.
  • La douleur s’intensifie la nuit.
  • Elle apparaît en même temps que des problèmes intestinaux.
  • Les douleurs causent de la fatigue, faiblesse, étourdissement, et des fourmillements dans les jambes.
  • La douleur survient chez une personne atteinte de VIH ou de cancer.
  • Elle survient chez un usager de drogues intraveineuses.

Même si les signes d’en haut n’existent pas, il faut tout de même consulter si jamais la douleur persiste plusieurs jours malgré un traitement appliqué par le patient, notamment l’utilisation de patchs dorsaux ou la prise de certains calmants en plus de l’application de pommades.

Récapitulatif des symptômes les plus courants

Les femmes ont tendance à prendre en compte tous les petits signaux surtout lorsque le désir de tomber enceinte est très important. Il est alors possible grâce à Internet de découvrir des guides complets. Symptôme de début de grossesse, les règles, les douleurs… Ce sont autant d’informations que vous devez emmagasiner au plus vite pour être certain de savoir si vous attendez ou non un enfant.

  • Bien sûr, vous aurez des changements au niveau de votre morphologie avec notamment des seins qui peuvent gonfler.
  • La fatigue est aussi au rendez-vous, vous pourriez avoir des nausées et un besoin assez régulier d’uriner.
  • Les maux de tête sont aussi au rendez-vous au même titre que les crampes abdominales, les aversions alimentaires…
  • La température corporelle a tendance à augmenter et vous pourriez être la cible de certains saignements.

Bien sûr, si vous avez un doute, vous pouvez réaliser au plus vite un test de grossesse pour savoir si vous êtes une future maman ou non. Lorsque vous apprenez une bonne nouvelle, si vous constatez des apparitions inquiétantes ou des douleurs inattendues, il est aussi recommandé de contacter au plus vite un expert comme un médecin traitant, un gynécologue…