Réparer une fuite d’eau dans le sol et sous le carrelage demande une certaine expertise que seuls les professionnels proposent.

La présence de taches d’humidité, de salpêtre, de condensation, de moisissures et de mérules indique la présence d’une fuite d’eau dans vos canalisations. La détection et la réparation deviennent de plus en plus difficiles quand la source de la fuite se retrouve dans le sol ou sous le carrelage. Les fuites d’eau dans les réseaux enterrés entraînent de lourdes conséquences comme les factures d’eau élevées. Pour ne pas toucher cette extrémité, voici de manière détaillée les différentes étapes à suivre pour réparer une fuite d’eau.

Étape 1 : couper l’alimentation en électricité de la maison

L’eau demeure un excellent conducteur électrique. Elle constitue donc un danger d’électrocution lorsqu’elle va atteindre les branchements électriques dans le sol. Coupez donc l’électricité dès que vous remarquez la fuite. Cette mesure s’avère également indispensable avant toute réparation de fuite d’eau dans le sol.

Étape 2 : procéder à la fermeture des vannes de robinet afin de couper l’arrivée de l’eau

Déposez un récipient ou une bassine à l’endroit où vous avez détecté la fuite d’eau. Par ce geste, vous freinez la progression de l’eau. Vous évitez ainsi tout risque d’inondation. La fermeture des vannes ou du robinet d’arrivée d’eau permet d’arrêter l’hémorragie.

Étape 3 : vidanger la tuyauterie

Maintenant, vous devez ouvrir tous les autres robinets afin de vidanger l’ensemble du circuit. Pour une réparation efficace, cherchez le robinet de purge installé dans le système d’eau de votre appartement. Vous devez le manœuvrer pour libérer l’eau piégée à l’intérieur du circuit. Cette précaution aide à effectuer une réparation en toute sécurité.

Étape 4 : repérer la cause ou l’origine de la fuite

Ici, vous devez disposer d’un équipement spécifique de pointe. Dans le cas contraire, faîtes appel à un professionnel en plomberie. En effet, l’identification de l’origine d’une fuite d’eau sous le carrelage ou dans le sol nécessite des connaissances particulièrement approfondies dans le secteur. C’est pour cette raison que vous devez solliciter l’expertise d’une agence de plomberie.

Munies de matériels adéquats et avec des plombiers professionnels qui disposent du savoir-faire nécessaire, les entreprises utilisent des méthodes pratiques. Avec ces dernières, la cause de la fuite est très vite détectée. Voici les différentes techniques qu’elles utilisent :

  • Le gaz perceur : injection d’un mélange d’azote et d’hydrogène dans le tuyau suspecté. Ce gaz traceur ou mélange gazeux aide à détecter les infiltrations inaccessibles ainsi que les micro-fuites.
  • L’électroacoustique consiste à envoyer un micro amplifié dans le système de canalisation. Le plombier écoute et enregistre les vibrations engendrées par la fuite.
  • La fluorescéine basée sur l’utilisation d’un colorant alimentaire.
  • La caméra thermique dont le principe de fonctionnement vise à repérer les infiltrations et les variations de températures à l’intérieur des différentes canalisations. L’appareil est doté d’un objectif infrarouge.
  • La caméra endoscopique sert à détecter la source de la fuite d’eau par vérification de l’état général du réseau hydrique interne. C’est un excellent moyen utilisé par les plombiers pour bien visualiser l’intérieur des canalisations d’un logement.

Étape 5 : passer au nettoyage et au séchage du tronçon de tuyau à réparer

Un tuyau propre et sec facilite la réparation d’une fuite dans le sol. C’est pour cette raison qu’un nettoyage s’impose. Vous devez par exemple gratter le tuyau sur une longueur de 10 cm s’il est peint. Utilisez ensuite un produit dépourvu de matière grasse pour le nettoyer. Les experts dans le domaine utilisent souvent de l’alcool à brûler. Pour s’assurer d’obtenir un niveau de séchage optimal, servez-vous du sèche-cheveux pendant quelques minutes.

Étape 6 : réparer enfin la fuite d’eau

La technique de réparation à utiliser dépend de l’origine de la fuite. Il existe donc les cas ci-après :

Cas 1 : fuite d’eau sur un raccord sous le sol

Quand la fuite d’eau résulte d’un mauvais raccordement entre deux tuyaux, le réparateur doit s’équiper de deux clés à molette adaptées. Il se servira d’une des clés pour stabiliser le raccord mâle. La seconde clé sera utilisée pour serrer le raccord femelle. L’usage d’une seule clé pour ce type de réparation peut aggraver la fuite d’eau, voire tordre la tuyauterie. En revanche, lorsque la fuite persiste après serrage, le réparateur doit changer le joint. Pas besoin de tout changer.

Cas 2 : fuite d’eau sur un tuyau dans le sol à l’aide d’une bande anti-fuite

La réparation de certaines fuites d’eau nécessite juste l’usage d’une bande antifuite. Il s’agit généralement des fuites causées par la résistance d’une soudure ou même l’avènement d’une fissure. De manière simple et efficace, la bande antifuite permet de colmater provisoirement une fuite d’eau. N’oubliez pas de porter la paire de gants en plastique qui accompagne la bande.

Commencez par tremper la bande dans de l’eau conformément aux indications sur sa notice. Placez-la ensuite sur la fissure et étirez-la tout autour du tuyau défaillant. Attendez pendant un moment afin que la réparation se sèche. C’est la fin de l’opération. Remettez l’alimentation en eau ou ouvrez les vannes pour vérifier si la réparation tient. Lorsque tout s’avère au point, vous pouvez remettre le courant électrique.

Cas 3 : réparation d’une fuite d’eau à l’aide d’un mastic époxy

Les entreprises de plomberie utilisent aussi le mastic époxy pour réparer les fuites d’eau sous le sol. Pour y arriver : prenez du papier de verre grain 100 et poncez les tuyaux de plomberie. Ce geste permet de les nettoyer, de les débarrasser des débris et de les assécher. Ne vous arrêtez pas tant que les lignes de cuivre ne deviennent pas brillantes.

Prenez maintenant votre couteau et coupez une section de mastic au niveau du tube. Mélangez complètement le mastic à genoux avec vos doigts et attendez qu’il prenne une couleur unie. Vous pouvez maintenant l’appliquer sur le tuyau. Enroulez-le parfaitement autour de la tubulure et attendez une dizaine de minutes pour ouvrir l’eau.

Cas 4 : les canalisations en cuivre

Souvent utilisés dans la plomberie ou dans le chauffage, les tuyaux en cuivre sont réparés de diverses manières. L’expert en réparation de fuite d’eau intervient et place un raccord olive à la place du tuyau en cuivre. Le manœuvre nécessite l’usage de deux pinces multiprises.

Prenez une scie à métaux ou une coupe-tube pour couper le tube cuivre. Servez-vous ensuite d’une toile émeri pour nettoyer le tube cuivre. Placez ensuite le raccord olive avant d’utiliser les pinces multiprises pour serrer.