L’expertise est un examen et une estimation des biens endommagés lors d’un sinistre. En réalité, c’est un rapport fait par un expert, qui peut parfois être sujet à des désaccords entre l’assurance et l’assuré. Dès lors, la demande d’une contre-expertise est de mise. Cela dit, qu’est-ce qu’une contre-expertise ? Pourquoi la fait-on ? Et comment la fait-on ? Vous trouverez dans ce dossier les éléments de réponse à ce propos dans le cas d’un incendie.

Qu’appelle-t-on contre expertise incendie ?

Avant de procéder à l’indemnisation d’un client lors d’un incendie, sa compagnie d’assurances dépêche un expert en vue d’évaluer les dégâts causés par le sinistre. C’est un rapport établi qui prend principalement en compte les circonstances de l’incendie et les réparations à fournir. Ce n’est qu’après étude de ce rapport que l’assurance décidera du montant de l’indemnisation. Lorsque le client juge insatisfaisante la proposition d’indemnisation faite par l’assureur, il a la possibilité de faire appel à un expert d’assuré. Ce dernier sera chargé ainsi de réaliser la contre expertise incendie.

Vous l’aurez sans doute compris, une contre-expertise se fait parce que l’on est en désaccord avec le rapport de l’assurance. Très souvent, cette opération est le résultat d’une proposition d’indemnisation peu élevée au goût du client. Ainsi elle a lieu lorsque le client juge que ses droits ne sont pas respectés. De plus, en cas de non prise en compte de certains éléments dans l’indemnisation de réparation du sinistre, le client se doit d’entreprendre cette action.

Comment faire faire une contre expertise incendie ?

Comment faire faire une contre expertise incendieÉtant donné que la contre expertise relève d’un litige entre l’assureur et l’assuré, elle met en évidence trois types d’experts. Il s’agit notamment de l’expert d’assurance, de l’expert d’assuré et de l’expert judiciaire.

L’expert d’assurance est le professionnel dépêché par la compagnie d’assurance sur les lieux de l’incendie pour évaluer les dégâts causés par le sinistre. Il se doit d’être neutre dans le litige et c’est à partir de son rapport que l’assurance devra proposer une indemnisation à l’assuré. Pour contester son rapport, l’assuré peut :

Confier le constat à l’expert d’assuré

Bien évidemment, c’est le professionnel dont l’assuré fait appel en cas de refus de la proposition d’indemnisation faite par l’assurance. Ses honoraires sont à la charge de l’assuré. Ce dernier devra lui fournir les informations nécessaires pour évaluer un rapport contradictoire à celui de l’assurance.

Se fier à l’expert judiciaire

Dernier recours du litige opposant l’assuré à l’assurance comme suite à un sinistre, l’expert judiciaire est un professionnel dépêché par le juge chargé de l’affaire. Il faut savoir cependant, que les rapports de la demande d’une contre-expertise incendie peuvent déboucher sur trois possibilités de constats :

  • la confirmation du rapport de l’expert d’assurance,
  • la résolution du litige de façon amiable,
  • et la résolution du litige à l’avantage de l’assuré.

Cet expert est impartial et son rapport ne peut être contesté par aucune des deux parties en litige.

Que retenir de la contre-expertise incendie ?

Retenons que la contre expertise incendie est un rapport contradictoire à celui orchestré par l’assurance lors d’un incendie. C’est un moyen de contestation du verdict de l’expert d’assurance suite à sa visite sur les lieux du sinistre. Il est donc nécessaire de demander une contre expertise incendie lorsque le client estime sous-évaluée l’ampleur des dégâts causés par ce sinistre. Mais attention, il faut avoir de solides preuves avant d’entamer la procédure, aux risques de perdre en argent et en temps.

Quel expert choisir pour cette contre expertise

Quel expert choisir pour cette contre expertise ?

Lorsque vous êtes face à un drame de cette ampleur, il est difficile de prendre les bonnes décisions puisque vous agissez souvent dans la précipitation. Pourtant, il faut prendre son temps et choisir les meilleurs professionnels. Si vous avez déjà réalisé une première expertise, envisagez un regard extérieur afin d’être certain que la situation sera en votre faveur. De ce fait, faîtes appel à EAB pour une contre expertise et vous ne serez pas déçu par leur professionnalisme.

  • La localisation est en dehors de la France puisqu’ils se déplacent dans plusieurs villes en Belgique.
  • N’hésitez pas à les contacter pour savoir s’ils peuvent se déplacer chez vous en fonction de votre localisation.
  • L’expertise demande la plus grande prudence, il faut alors être pertinent et surtout être en mesure de partager des informations concrètes et pertinentes.

Vous pouvez donc dès maintenant prendre contact avec ces professionnels pour une contre expertise et sachez qu’ils collaborent avec les entreprises, mais également les particuliers. Ces derniers ne sont pas les seuls à être victimes parfois de tels drames, ils ont alors besoin d’être accompagnés. Que ce soit pour un incendie, une catastrophe naturelle ou encore un dégât des eaux, vous aurez clairement besoin de ces experts.