Nous entendons parler de plus en plus des régimes ayurvédiques. Mais quel est l’intérêt d’adopter une alimentation ayurvédique ? Nous allons donc vous apporter des éléments de réponse.

C’est quoi l’Ayurvéda ?

Avant de parler de l’alimentation ayurvédique, il est nécessaire de faire le point sur l’ayurvéda. Premièrement, vous devez savoir que cela nous vient de l’Inde.

Il est question d’une médecine traditionnelle, qui tend à atteindre :

  • le maintien de la santé
  • la guérison des maladies
  • la réalisation de soi

Pour atteindre ces 3 objectifs, l’ayurveda s’appuie sur :

  • 5 mahabhutas, qui correspondent aux 5 éléments
  • 3 doshas, autrement dit les centres d’énergie (vata, kapha et pitta)
  • 7 dhatus, qui sont les tissus (le plasma, le sang, le tissu adipeux, les muscles, les os, la moelle osseuse et les organes reproducteurs)
  • 16 shrotas, autrement dit les canaux transportant l’énergie. Sachez que le système digestif en fait partie, tout comme la circulation et le système respiratoire.

Le principe de l’Ayurveda repose sur le fait que la maladie apparaît parce qu’il y a un déséquilibre, au niveau des centres énergétiques du corps. Il faut donc y remédier pour éviter d’être malade, en trouvant ce qui est déséquilibré, puis son origine, pour enfin trouver le remède adapté. Les blocages des doshas peuvent provenir de mauvaises habitudes comportementales et également de l’alimentation.

L’alimentation ayurvédique

Avant de voir ce qu’est réellement l’alimentation ayurvédique, sachez qu’il est recommandé de faire une détox à chaque changement de saison. C’est important pour que vous puissiez éliminer les toxines qui se sont accumulées dans le corps. Cela peut éviter que des déséquilibres se produisent.

L’alimentation ayurvédique est personnelle à chacun, car nous sommes tous unique. Prenant sa source en Inde, l’équilibre alimentaire ne repose pas sur les groupes d’aliments que nous connaissons, mais sur les goûts. Les goûts sont au nombre de 6, à savoir le doux, l’acide, le salé, le piquant, l’amer et l’astringent. Outre cette saveur, les aliments ont aussi une énergie : le chaud ou le froid. Tout cela à une incidence sur le corps au moment de la digestion.

Si vous êtes intéressé pour adopter une alimentation ayurvédique, voici quelques règles de base.

  • Vous devez privilégier des aliments frais et de saison, car ils seront riches en énergie. Si possible, préférez les aliments bios, pour limiter les produits chimiques.
  • Évitez les groupes d’aliments qui ne vous apportent pas grand-chose, et pire qui peuvent vous procurer des carences, comme les sucres raffinés et les farines blanches.
  • Oubliez aussi les huiles, si elles ne sont pas pressées à froid.
  • En ce qui concerne la viande rouge, elle va créer de l’acide urique et des toxines lors de la digestion. Il vaut mieux ne pas en abuser.
  • Au niveau des boissons, il est nécessaire de mettre de côté l’alcool, le café, le thé.
  • Le tabac est aussi à éviter.

Vous l’aurez donc compris, les fruits sont les bienvenus, mais il faut les manger en dehors des repas. Les légumes, les poissons et les viandes blanches sont aussi à mettre dans votre assiette.