Avec l’âge, nombreuses de nos activités réduisent, et l’autonomie devient un luxe et un privilège auquel seuls certains auront encore recours. Alors pour la majorité, vieillir chez soi devient de plus en plus critique sans assistance ni surveillance. C’est pour cela que l’aide, ou le maintien, à domicile vient proposer ses services aux personnes âgées, afin de leur éviter tous types d’accidents chez eux. Cependant, on se demande bien en quoi consiste cette assistance et comment était-elle établie ?

L’aménagement spatial comme pilier du maintien à domicile

De nombreux vieux préfèrent vieillir chez-eux, au lieu de déménager et de s’installer dans une maison de retraite. Cependant, leur chez-eux n’est plus adapté à leurs fonctions quotidiennes et déplacements, c’est pour cela que leur logis doit être repensé pour amoindrir le risques d’accidents domestiques et tout type de blessures.

De ce fait; un réaménagement de l’espace est obligatoire afin d’assister au mieux ces personnes en décroissance physiologique, et pour ce faire, la disponibilité de certains équipements techniques et de quelques astuces est indispensable. A titre d’exemple, on vous citera :

  • L’aménagement des espaces humides : adapter les équipements sanitaires, tels que la douche et la baignoire, et penser à mettre des tapis antidérapants ;
  • La mise en place de capteurs et chemins lumineux ;
  • L’installation d’équipements domotiques : tels que le détecteur de fumée, volets et stores automatiques,…etc ;
  • La disposition d’ustensiles ergonomiques et d’un mobilier modulable et facilement déplaçable dans l’espace cuisine ;
  • Faciliter le déplacement à travers la cage d’escalier en posant un monte-escalier ou d’une barre d’appui.

A cela s’ajoute la prestation de service à domicile, qui se résume à la téléassistance ou à la présence continuelle ou partielle d’infirmiers. Cette dernière est une alternative face à l’hospitalisation à domicile.

Assister les seniors : une contribution pour raviver le lien social

A vrai dire, le maintien à domicile n’a pas pour objectif de séquestrer les personnes âgées dans leurs domiciles, mais plutôt de restaurer leur indépendance physiologique tout en leur assurant un confort moral et un épanouissement émotionnel, en leur proposant des activités adaptées à leurs capacités physiques, en dehors de chez eux. Cela leur permettra de sauvegarder leurs liens de voisinage et leur sociabilité. Cependant, les autorités devraient penser à intégrer des services de transport adéquats et adaptés pour eux.

L’obtention d’une aide à domicile dépend de quoi ?

Pour avoir une assistance, un dépôt de dossier d’allocation personnalisée d’autonomie est possible. Cette démarche est une sorte d’aide financière aux personnes âgées dépendantes.

Pour vous procurer le dossier, il suffit de se rendre aux centres communaux ou intercommunaux d’actions sociales, ou bien auprès des centres locaux d’informations et de coordination. Il est possible d’en trouver au niveau des mutuelles et quelques centres d’assurances maladies, ou bien au niveau des services de maintien à domicile agréés.

Comment doit-on remplir le dossier ?

Il est porté à votre attention que le dossier se compose d’une notice explicative et de pièces administratives, qui définissent l’identité de la personne. A cela s’ajoute le certificat médical, rempli par le médecin traitant du senior, indispensable pour le dépôt de dossier car il atteste de l’état de santé de la personne âgée et du degré de sa dépendance. Sans oublier le relevé d’identité bancaire qui doit être joint. Une fois la demande remplie et l’acquisition de l’ensemble des pièces formant le dossier est faite, envoyez-le au conseil général.