La monnaie a beaucoup évolué à travers le temps. Partie du principe d’une simple opération de troc qui se faisait déjà à la fin du néolithique, la monnaie a connu différentes formes. Le monde, ou du moins la plupart des régions à travers le monde ont d’abord connu la monnaie-marchandise, qui fait référence à ce bien que l’on désigne comme intermédiaire dans les échanges commerciaux, tels que furent le sel, les coquillages ou bien les dents et les cornes d’animaux. La monnaie a fait du chemin depuis, car en effet, aujourd’hui, on parle de monétique, notamment avec l’avènement de moyens de paiement électronique et des monnaies virtuelles telles que le bitcoin.

Que faut-il savoir sur le bitcoin ?

Avant de parler du bitcoin, il n’est nécessaire de faire un petit rappel sur le concept de monnaie fiduciaire. Le mot fiduciaire renvoie à la notion de confiance entre l’utilisateur de la monnaie et l’autorité émettrice de cette monnaie. On parle d’un fait de confiance, car autrefois, la valeur d’une monnaie était déterminée par sa valeur intrinsèque. Suite à des problèmes liés à la disponibilité des métaux, le concept de monnaie fiduciaire est né, et qui veut dire que la monnaie qu’on utilise ne vaut pas forcément sa valeur intrinsèque. Un billet n’est qu’un bout de papier qui ne coûte même pas 1€;, mais sa valeur nominale est bien supérieure et peut même être de 500€;.

L’évolution de ce concept de monnaie fiduciaire a aujourd’hui donné naissance à ce qu’on appelle la cryptomonnaie. Le bitcoin est donc une cryptomonnaie qui n’est pas considérée comme une monnaie par le G20 et d’autres autorités monétaires, mais comme un système virtuel de stockage d’actifs.

Le bitcoin a vu le jour en 2009. Il a été créé par Satoshi Nakamato qui a utilisé un système d’encodage très avancé pour garantir la sécurité de la dite monnaie.

Fonctionnement et utilisation du bitcoin

L’utilisation du bitcoin et sa gestion reposent sur les performances d’un logiciel. Les bitcoins sont donc créés à travers un protocole de ré-attribution d’agents qui traitent des transaction. Ils garantissent notamment la sécurité et l’inscription des transactions dans ce qu’on appelle un registre virtuel, aussi connu sous le nom de blockchain.

Le Bitcoin dispose donc d’une valeur, et il est convertible soit en monnaie ou en commodité.

Les avantages du bitcoin sont donc :

  • La possibilité de suivre les fluctuations de sa valeur en temps réel ;
  • C’est une valeur sûre ;
  • Il est reconnu par plusieurs établissements en Europe ;
  • Il permet le stockage de valeurs d’actifs importants ;
  • Il est considéré comme une monnaie d’avenir.

Le bitcoin a connu depuis sa création un essor incroyable, et d’après plusieurs économistes et analystes financiers, le bitcoin devrait prendre davantage de terrain dans les années à venir.