Artblog.fr » Finance » Je paye 10000 euros d’impôts : réduire ses impôts intelligemment ?

Je paye 10000 euros d’impôts : réduire ses impôts intelligemment ? 0

En 2018, divers procédés existent afin de payer moins d’impôts. Bien évidemment, il n’existe pas de recette miracle, mais s’informer au sujet des astuces efficaces reste néanmoins très avantageux pour les particuliers.

Réduire ses impôts progressivement quand on paye 10 000 euros

Il existe certaines lois et dispositifs permettant aux personnes qui paient 10 000 euros d’impôts ou moins de bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables.

Parmi eux, nous retrouvons le dispositif Pinel.

Celui-ci donne droit à une réduction d’impôt susceptible d’atteindre 21% par an pour toute personne effectuant un investissement immobilier à but locatif situé dans un zonage précis dit “Pinel”.

Le montant de la réduction varie principalement en fonction de la durée de location du bien faisant l’objet de l’investissement. Il existe trois durées de location concernées par la loi Pinel : 6, 9 et 12 ans :

  • Un contrat de location de 6 ans équivaut à 12 % de réduction d’impôts par an. Un total de 36.000 euros tout au plus. Soit 6 000 euro/an.
  • Une location de 9 ans correspond à une réduction de 18% soit 6000 euros/an.
  • 12 ans de location correspond à 21% de déduction fiscale par an.Payer 10000 euros

Astuce avant d’investir : du fait du grand nombre d’intéressés par ce dispositif avantageux, il est possible de simuler son investissement permettant d’avoir un aperçu des obligations de l’investisseur une fois le bien acquis.

“Investir dans une zone protégée pour payer moins” : une stratégie gagnante ?

Autre moyen de parvenir à une déduction fiscale : “la Loi Marleaux”. Ce dispositif a pour but d’inciter à l’investissement dans des zones protégées.

En contrepartie, les investisseurs se verront bénéficier d’une réduction fiscale pouvant varier de 22% à 30% selon la zone où se situe le bien à réhabiliter.

L’investissement via la la Loi Marleaux est soumis à un plafond qui lui aussi, varie en fonction des travaux de réhabilitations à effectuer et de leur durée.

  • A compter de janvier 2017, le plafond d’investissement s’élève à 400 000 euros étalé sur 4 ans d’années de travaux tout au plus.
  • Pour ce qui est des dates antérieures, le plafond est de 100 000 euros chaque année pour une durée minimale de 4 années. Notez qu’il est dans l’intérêt de l’investisseur d’effectuer les travaux sur une longue période pour en tirer un maximum de profits.

Optimiser au mieux sa réduction d’impôts

A côté des dispositifs que nous avons cités plus haut, il est encore possible de parvenir à une réduction fiscale quand on paye 10 000 euros d’impôts grâce :

  • au mécénat
  • à l’emploi à domicile
  • à l’investissement dans les petites et moyennes entreprises

Vous n’avez pas de capacité d’emprunt ou d’épargne

Plusieurs cas de figure ont été évoqués, mais votre profil est aussi important. Il vous permet d’identifier la solution la plus intéressante. Si vous payez plus de 10 000 euros d’impôts sur le revenu et que vous n’avez pas une solution d’épargne ou encore une possibilité d’emprunter de l’argent auprès de la banque, les conditions liées à un investissement sont limitées. Il est toutefois possible de dégainer quelques astuces intéressantes :Je paye 10000

  • Envisagez le Pacs (Pacte Civil de Solidarité), car une personne seule paie toujours davantage d’impôts. Le quotient familial est donc un peu plus intéressant. Cette méthode est parfaite si vous ne voulez pas opter pour le mariage.
  • Lorsque les impôts sont impactés par les revenus fonciers, il est tout à fait possible de les déduire de votre revenu imposable. Pour cela, il faut les passer aux frais réels.

Avec ces deux méthodes, vous avez donc la possibilité de réduire cette dépense même si votre profil n’est pas forcément le plus réjouissant. Même sans emprunt et épargne, il est toujours possible de limiter l’impact de cette déclaration.

Vous avez cette fois un peu d’épargne, mais l’emprunt est impossible

L’investissement dans le monde immobilier reste la meilleure solution pour réduire les impôts, mais lorsque l’épargne n’est pas suffisante, vous pouvez tirer un trait sur cette solution. Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier que ce soit une résidence principale ou un investissement locatif, vous pouvez envisager la défiscalisation, cela dépend de votre profil et de votre dossier.

Dans ce cas de figure, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur la loi Pinel qui reste la plus avantageuse et facile à comprendre. Vous pouvez louer le logement pendant 6, 9 ou 12 ans et obtenir en retour une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 %. Nous avons donné toutes les informations relatives à cette technique en haut de l’article. Vous pourrez constater qu’il est possible de gagner près de 6000 euros par an.

Si toutefois, vous payez plus de 10 000 euros, que vous avez de l’épargne et une capacité d’emprunt confortable, n’oubliez pas l’investissement immobilier. C’est la meilleure méthode pour la grande majorité des foyers français.

Pour vous :

Conseiller et comparer sont mes deux passions. Désormais, je mets mes connaissances à votre service pour trouver les meilleurs produits disponibles en ligne. Avec quelques années d'expérience, je sais comment dégoter les perles rares de la toile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *