Les moyens de contraception sont aujourd’hui monnaie courante avec notamment les pilules, les plus utilisées, et les implants qui suivent juste derrière. Si l’utilisation des pilules est pour le moins pratique, les implants quant à eux, nécessitent l’intervention d’un médecin qui s’y connait. Mais malgré l’efficacité de ceux-ci, beaucoup de femmes restent en proie aux doutes. Ces craintes s’accentuent lorsqu’elles commencent à ressentir des malaises qui font croire qu’elles pourraient être enceintes. C’est  à cet instant qu’on se demande s’il est possible de tomber enceinte sous implant. Cela remet en question l’efficacité même de ce moyen de contraception.

Peut-on tomber enceinte avec un implant ?

Les implants sont-ils vraiment efficaces ?

Il est possible que ce soit la première fois que certains en entendent parler ou qu’ils veulent en faire l’expérience. Il convient de commencer par parler de ce que c’est que l’implant en réalité. De manière simple, il s’agit d’un bâtonnet ou, si vous voulez, d’un tube très fin fait en plastique. Il mesure en général 4 cm de long pour un diamètre de 2mm et contient la progestérone. Cette dernière est l’hormone que l’on retrouve dans la pilule progestative. C’est pour cette raison que l’implant est considéré comme un moyen de contraception hormonal.

Pour en revenir à la question de l’efficacité de l’implant, sachez que cette méthode contraceptive possède une efficacité théorique de 99,1%. Cela signifie que sur 1000 cas, seulement 1 peut éventuellement tomber enceinte avec implant. Les risques sont certes minimes, mais ils existent. Mais il convient de souligner que ces risques dépendent beaucoup plus de facteur extérieur comme certains médicaments (traitement de la tuberculose, de l’épilepsie, etc.). Pour information, l’implant reste fonctionnel 3 ans durant. Après ce délai, il doit être retiré par un spécialiste. Cela n’entache en rien votre fertilité, car vous allez retrouver votre cycle normal 1 mois après l’extractionde l’implant.

La pose et le retrait de l’implant

Quel que soit le professionnel à qui vous vous adressez (médecin, gynécologue ou sage-femme), assurez-vous que celui-ci  ait une bonne maitrise de la procédure. Un implant mal posé ne sera pas efficace ; il y aura alors de fortes chances de tomber enceinte avec implant. La pose ne dure pas plus de 2 minutes et se fait sous anesthésie locale. En général, il se fait sous la peau du bras. Pour l’anesthésie, le praticien vous prescrit une crème pour procéder. Sachez que l’implant est préchargé et se trouve dans un applicateur stérile qui sera jeté après l’opération.

Le retrait de l’implant est tout aussi simple. L’opération se déroule toujours sous anesthésie locale. Le praticien effectue une incision d’environ 2mm avant de retirer l’implant avec une pince. Évidemment, tous les outils utilisés sont préalablement stérilisés. Si vous voulez renouveler l’implant, le praticien n’aura simplement qu’à remplacer l’implant retiré par le nouveau. Il n’y aura donc pas de nouvelle incision. Encore une fois, il est important que votre praticien en ait l’expérience en raison du risque élevé en cas de mauvaise pose.

Les points forts de ce moyen de contraception

Outre son efficacité et donc du risque minime de tomber enceinte avec implant, cette méthode de contraception présente plusieurs avantages.

  • Cette méthode est peu contraignante en comparaison aux pilulesqui entrainentun gros risque en cas d’oubli ;
  • Les effets secondaires sont très peu et lorsqu’il y en a, ils disparaissent peu de temps après ;
  • L’implant agit immédiatement dans les 24 h qui suivent la pose de l’implant ;
  • Il n’a aucun impact sur la fertilité, car il vous suffit d’au plus 1 mois pour que votre cycle reprenne normalement.

Pour s’assurer de l’efficacité de l’implant, il est conseillé de le poser pendant les règles. Dansle cas d’un avortement au premier trimestre, l’implant doit être posé immédiatement. Après le second trimestre ou l’accouchement, l’implant doit être posé entre le 21ième et le 28ième jour après l’évènement.