Artblog.fr » Santé » Hygiène des mains et du corps : 7 gestes pour éviter les maladies en entreprise

Hygiène des mains et du corps : 7 gestes pour éviter les maladies en entreprise 0

Rhume, grippe, gastro-entérite ou encore bronchite, les petits maux de l’hiver sont aussi nombreux que contagieux. Une contagion d’autant plus facilitée par le travail en open-space, mais surtout par de mauvaises habitudes d’hygiène !
L’hygiène des mains et du corps est primordiale pour préserver votre santé, comme celle de vos collègues. Voici les 7 gestes à adopter de toute urgence en entreprise.

hygiene

  1. Lavez-vous les mains !

Si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil, ce serait celui-ci ! Les mains sont le principal vecteur des maladies, il est donc essentiel que leur hygiène soit impeccable.
Sans devenir maniaque, il est conseillé de se laver les mains 4 à 5 fois par jour minimum. Un geste impératif après votre passage aux toilettes, mais également avant et après manger, en particulier si vous êtes amenés à faire la cuisine ou à partager vos aliments ou ustensiles avec d’autres collègues. Pensez aussi à vous laver systématiquement les mains en arrivant au travail, pour être sûr de ne pas ramener de microbes de votre domicile ou des transports en commun.
Enfin, prenez le temps de le faire correctement ! On estime qu’il faut au minimum entre 20 et 30 secondes pour un nettoyage parfait. Utilisez toujours du savon, le simple lavage à l’eau claire étant parfaitement inutile contre les bactéries, et frottez bien toutes les parties de vos mains : paumes, dos, entre-doigts, ongles et poignets inclus.

  1. Désinfectez-vous les mains

L’absence de savon ou de lavabo ne vous dispense pas d’une bonne hygiène des mains . Pour pallier toutes les situations, ayez toujours à disposition du gel hydro alcoolique. Il existe des flacons minuscules, très pratiques à glisser dans un sac à main ou une poche. En sortant du métro, avant de manipuler votre souris (ou celle de quelqu’un d’autre), avant le repas, n’hésitez pas à en abuser dès que vous êtes dans l’impossibilité de vous laver les mains avec du savon.
Sur votre bureau, optez plutôt pour une pompe que vous laisserez toujours en évidence. Cela vous aidera non seulement à y penser, mais encouragera vos collègues à s’en servir lorsqu’ils viendront à votre bureau. N’hésitez d’ailleurs pas à leur demander de se désinfecter les mains avant de leur laisser l’accès à votre matériel. Pour convaincre les sceptiques, rappelez-leur qu’un clavier d’ordinateur peut abriter jusqu’à 7 500 bactéries !

  1. Apprenez à tousser sans risque de contamination

Une simple toux (ou un éternuement) peut propulser dans l’air plusieurs milliers de bactéries, dans un périmètre de 2 m autour de la personne infectée. Et le moindre courant d’air peut les entraîner bien plus loin… Si l’hygiène des mains est essentielle pour limiter la propagation des maladies, apprendre à tousser l’est donc tout autant !
Pour éviter de contaminer vos collègues, pensez à systématiquement tousser dans votre manche ou dans un mouchoir jetable. Attention, ne laissez pas traîner ce mouchoir négligemment sur votre bureau par la suite, jetez-le dans une poubelle fermée, où il ne représentera aucun risque pour personne.
Si vous ne pouvez-vous empêcher de tousser dans vos mains, pensez à les laver immédiatement après, ou à les désinfecter avec du gel hydro alcoolique, et ne triturez rien avant cela !

hygiene

  1. Arrêtez de vous triturer le visage

Démangeaison ou geste automatique, nous touchons notre visage jusqu’à 3 000 fois par jour. Et ce sont autant d’occasions pour les virus et les bactéries de nous contaminer !
Là encore, l’hygiène des mains est essentielle pour éviter la propagation des maladies, mais pensez également à toucher le moins possible vos yeux, votre bouche et votre nez. Moins vous vous triturerez, mieux vous vous
porterez !

  1. Limitez les contacts physiques

Au risque de passer pour un asocial, il est vivement conseillé d’éviter les contacts physiques avec vos collègues. Même si la tradition de la poignée de mains ou de la bise matinale est bien ancrée dans notre société, préférez-lui le simple bonjour lancé à la volée.
Certains chercheurs préconisent même d’adopter le « check » des ados, c’est-à-dire le salut poing contre poing. Certes, il faudra du temps avant de pouvoir « checker » vos clients sans passer pour un original, mais pourquoi ne pas essayer avec vos collègues !

  1. Faites-vous vacciner

S’il n’existe aucun vaccin pour se prémunir du risque de rhume ou de gastro-entérite, il en existe un contre la grippe. S’il est couramment utilisé par les personnes à risques, comme les seniors ou les femmes enceintes, les jeunes actifs ont souvent du mal à sauter le pas.
La grippe entraîne pourtant chaque année, selon l’intensité de l’épidémie, entre 2 et 12 millions de journées de travail perdues en France ! Bien conscientes du manque à gagner, de nombreuses entreprises organisent d’ailleurs des sessions de vaccination gratuites via leur médecine du travail.
Pour éviter de vous retrouver au fond de votre lit avec 40 de fièvre, pensez à vous faire vacciner !

  1. Restez chez vous !

Vous vous sentez fiévreux ? Le seul service à rendre à vos collègues est de rester chez vous ! Même si vous vous sentez d’attaque pour votre journée de travail, vous représentez un risque de contamination pour tous vos collègues. Privilégiez le télétravail, si votre poste le permet.
Si vraiment vous ne pouvez en aucun cas manquer cette journée, il vous reste le port du masque. Peu répandu en France, contrairement à d’autres pays comme la Chine, le port du masque permet de filtrer l’air expiré, empêchant ainsi la transmission des virus. Changez ce masque toutes les 4 h et jetez-le dans une poubelle disposant d’un couvercle.
Attention, s’il s’agit de vous protéger d’un risque de contamination, sachez que le masque est parfaitement inutile puisqu’il ne filtre pas l’air inspiré !

  1. Renforcez votre système immunitaire

Pour lutter efficacement contre les maladies, il est essentiel de pratiquer une activité physique régulière. Le sport permet en effet de renforcer le système immunitaire, souvent affaiblit par la fatigue, le stress ou encore une mauvaise alimentation.
Attention, si vous devenez un adepte des footings à l’heure du déjeuner, pensez à prévoir une douche après votre séance. Éviter les mauvaises odeurs au travail est certes sans impact sur votre santé ou celle de vos collègues, mais primordial pour préserver une bonne ambiance !

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *