Une prise de sang ou un prélèvement sanguin peut être effectuée pour diverses raisons de santé. Elle a pour objet de prélever des échantillons de sang en vue d’analyses en laboratoire afin de détecter d’éventuels problèmes de santé, d’affiner les résultats des diagnostics médicaux et de déterminer les traitements à mettre en place. Elle peut être réalisée par certains professionnels de santé comme un médecin, un infirmier, un technicien de laboratoire médical, un biologiste médical, etc.

La plupart des prises de sang se font sans rendez-vous. Toutefois, pour les prélèvements pédiatriques, il est fortement recommandé de s’enquérir de la disponibilité d’un professionnel de santé habilité à les pratiquer.

Le prix d’une prise de sang : ce qu’il faut savoir

Sur quelles bases les tarifs d’une prise de sang sont-ils établis ?

La facturation se fait sur la base de la nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) Il s’agit du texte réglementaire qui établit la liste des actes et des prestations de biologie médicale remboursables par l’assurance maladie, et leur cotation exprimée par la lettre-clé B. 

Les tarifs fixés 

  • La valeur de la lettre-clé : actuellement, B = 0,27 €.
  • Les coefficients affectés, dans la NABM, à chaque acte inscrit à cette nomenclature.
  • Le prix du prélèvement, c’est-à-dire la prise de sang, appliqué par le laboratoire d’analyse.

Il suffit donc de multiplier la valeur de la lettre-clé par le coefficient de l’acte concerné pour obtenir le prix. 

Prenons l’exemple du dosage du sucre dans le sang, la glycémie : avec un coefficient égal à 5 (B5), on obtient un total de 1,35 € (0,27 € x 5), hors prix du prélèvement.

Pour le dosage du calcium, la calcémie (B6), ce sera 1,62 € (0,27 € x 6).

Des prix supplémentaires pourraient être appliqués pour certains cas : prélèvements sur les enfants de moins de 5 ans, majorations de nuit ou de dimanche et jour férié, etc.

D’autres frais sont également susceptibles d’être facturés : un forfait de prise en charge pré analytique du patient (B13), un forfait de sécurité pour le traitement d’un échantillon sanguin (B5) ; un forfait de sécurité pour le traitement d’un échantillon en vue d’examens bactériologiques, mycologiques et parasitologiques (B5)

Il faut noter qu’une cotation minimale de B20 (5,4 €) est appliquée pour chaque dossier traité par un laboratoire.

Pour en savoir plus sur les codes et les coefficients des actes, le tableau national de biologie (TNB) est disponible. 

Quels sont les différents taux de prise en charge d’une prise de sang et comment les remboursements s’effectuent-ils ?

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est que sans prescription médicale, une analyse de sang ne pourrait pas être prise en charge ou remboursée.

Dans la plupart des cas, les laboratoires facturent directement les caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) et les mutuelles, ce qui fait que le patient n’a pas besoin d’avancer les frais.

Ainsi, les taux de prise en charge ou de remboursement dépendent principalement de la couverture sociale du patient : carte vitale avec mutuelle ou non, aide médicale de l’Etat (AME), couverture maladie universelle (CMU), etc.Les taux peuvent, de ce fait, varier de 0 % (pas de couverture sociale) à 100 %.

Il faut également noter que les analyses hors nomenclature ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, et sont donc totalement à la charge du patient. En général, il s’agit d’examens pour lesquels il faut effectuer des recherches spécifiques.

En bref, le moyen le plus simple pour connaître les prix desprises de sang à faire, c’est encore de demander des devis auprès des laboratoires.