Un mandataire immobilier est un professionnel indépendant qui sert d’intermédiaire dans une transaction immobilière. Ainsi, vous avez entendu parler de ce métier et vous souhaitez devenir un mandataire immobilier ? Avant de vous lancer, il est important d’avoir plus d’éclaircissement sur la rémunération de ce professionnel. C’est pourquoi ce guide vous donne toutes les informations sur comment fonctionne la rémunération d’un mandataire immobilier et vous dit le salaire qu’il peut toucher.

Mandataire immobilier salaire : quelles sont les bases ?

Rémunéré pour son rôle d’intermédiaire dans une opération de vente ou de location, un agent immobilier est soumis à la loi Hoguet. En effet, l’acheteur ou le vendeur paie la somme correspondante aux frais d’agence une fois la transaction finalisée. De la même façon, le mandataire qui travaille pour son propre compte ou pour une agence immobilière est soumis au même principe de rémunération. Ainsi, il ne gagnera qu’un pourcentage de la commission. La question qui se pose donc à ce niveau est de savoir, comment le mandataire immobilier est-il payé ?

Mandataire immobilier : comment est-il rémunéré ?

À la différence d’un négociateur salarié, le mandataire immobilier n’est pas un employé d’une entreprise quelconque. En effet, travaillant pour son compte, il est le responsable de sa propre entreprise. De cette manière, il ne dispose alors pas d’un salaire fixe comme un salarié ordinaire. Puisqu’il est payé à la commission, la rémunération d’un mandataire immobilier est totalement fonction de l’activité faite ou des transactions effectuées. Cette commission varie entre 45 et 100% des honoraires qu’il a fournis au client contrairement à un négociateur salarié qui touche beaucoup moins.

mandataire immobilier salaire

Quelles sont les différentes commissions d’un mandataire immobilier ?

Vous l’avez certainement compris, un mandataire immobilier, bien qu’indépendant, a la possibilité de travailler pour une agence immobilière ou en réseau. Ainsi, sa rémunération varie en fonction de la structure avec laquelle il fait ses affaires. D’abord, travailler avec une agence immobilière dispose tout autant d’avantages que d’inconvénients. En effet, évoluer auprès d’une agence immobilière permet au mandataire d’être en contact avec d’autres professionnels du domaine, ce qui est un atout majeur pour découvrir les rouages du métier. De plus, cela apporte de la motivation dans l’accomplissement des tâches, parce que vous avez du soutien autour de vous. Toutefois, la commission avec une agence immobilière se plafonne de 40 à 50% des frais d’agence supportés par le client.

Par ailleurs, lorsque vous travaillez avec un réseau immobilier, vous pouvez bénéficier d’une commission située entre 5 et 7% du montant de la transaction. En effet, le mandataire en réseau étant plus autonome, n’a pas de compte à rendre à quelqu’un et ne dispose pas d’une agence. De ce fait, il supporte moins de charges et forcément, cela gonfle ses revenus. De plus, en travaillant en réseau, le mandataire immobilier peut profiter du fichier commun de biens à vendre, d’une assistance juridique et bien d’autres avantages. D’une façon ou d’une autre, un mandataire débutant peut toucher mensuellement entre 1500 et 3000 euros.

Il est difficile de déterminer un salaire fixe que peut toucher un mandataire immobilier. Ainsi, selon qu’il travaille avec une agence immobilière ou en réseau, sa commission peut varier entre 3 et 7% du montant de la transaction.