Artblog.fr » Immobilier » Impôt fortune immobilière : qu’est-ce que c’est ?

Impôt fortune immobilière : qu’est-ce que c’est ? 0

Mis en place depuis début 2018, cet impôt vise les gens qui possèdent un grand patrimoine immobilier, il remplace l’impôt de solidarité sur la fortune dont il reprend le barème. Cet impôt est donc calculé par tranche à partir d’un certain seuil. Plus votre patrimoine est grand et plus vous aurez d’impôt à payer. Ce dernier vise non seulement à une meilleure distribution des richesses, mais incite aussi les personnes aisées à investir sur des entreprises et ainsi faire avancer l’économie plutôt qu’à investir sur des biens immobiliers.

Mieux comprendre l’impôt sur la fortune immobilière (IFI)

Pour être imposable, vous devez avoir un patrimoine dont la valeur s’élève à plus de 1,3 million d’euros. Cette valeur seuil détermine donc le fait d’être taxable ou pas.

Le calcul de la valeur du patrimoine prendra en compte non seulement l’ensemble des biens immobiliers, mais aussi les divers placements immobiliers et les actions que vous possédez dans des sociétés foncières cotées en bourse. Ceci représente la valeur brute des biens de laquelle on déduira les dettes pour obtenir la valeur nette.

Toutes les dettes ne sont pas déductibles, seules celles qui concernent les dépenses réalisées dans le cadre de projets immobiliers et qui prennent en compte : la construction, les rénovations, l’entretien, et les divers travaux que vous pouvez réaliser.

Cet impôt est très profitable aux personnes qui étaient visées par l’impôt sur le revenu, car ils n’auront plus qu’à payer les impôts sur leurs biens immobiliers plutôt que sur l’ensemble de leur patrimoine.

Quel est le barème pour calculer l’impôt sur la fortune immobilière ?

Le barème de l’IFI prend exemple sur celui qui fût utilisé pour l’ISF, c’est donc un barème par tranche qui est progressif, ainsi plus grand sera votre patrimoine et plus votre taux d’imposition est grand. Le taux d’imposition est donc défini comme suit :

  • Pour un patrimoine dont la valeur est inférieure à 800 000 euros, il n’y a pas d’IFI.
  • Pour un patrimoine dont la valeur se situe entre 800 000 et 1 300 000 euros, le taux d’imposition s’élève à 0,50 %.
  • Pour un patrimoine dont la valeur se situe entre 1 300 000 et 2 570 000 euros, le taux d’imposition s’élève à 0,70 %.
  • Pour un patrimoine dont la valeur se situe entre 2 570 000 et 5 000 000 euros, le taux d’imposition s’élève à 1,00 %.
  • Pour un patrimoine dont la valeur se situe entre 5 000 000 et 10 000 000 euros, le taux d’imposition s’élève à 1,25 %.
  • Pour un patrimoine dont la valeur est supérieure à 10 00 000 euros, le taux d’imposition s’élève à 1,50 %.

Il est à noter que pour les personnes ayant fait des dons à des organismes d’intérêt général peuvent avoir droit à des réductions égales à 75 % de leurs dons qui peuvent s’élever à 50 000 euros.

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *