Artblog.fr » Immobilier » Loyer Pinel : que doit-on savoir ?

Loyer Pinel : que doit-on savoir ? 0

Vous êtes un particulier, vous venez d’acquérir ou rénover un logement, vous hésitez à vous lancer dans l’immobilier ou vous êtes tout simplement curieux? Vous avez entendu parler du loyer Pinel et vous voulez en savoir plus? Voici un article qui tentera d’expliquer en général ce qu’est un loyer Pinel, ses avantages et ses conditions.
En effet, la loi de défiscalisation Pinel est un dispositif avantageux mis à jour en 2018. Le concept est simple, profiter d’une réduction d’impôt tout en gardant les avantages d’un bien en location. Une loi attractive pour ceux qui veulent faire des économies.

Les avantages du loyer Pinel

Le dispositif Pinel vient remplacer le dispositif Duflot afin d’arranger les intérêts du contribuable français envieux d’investir dans l’immobilier. En créant cette loi, le gouvernement a pour objectif:

  • D’aider et de faciliter le financement des investisseurs particuliers dans le domaine de l’immobilier afin de booster ce secteur un peu en difficulté ces dernières années.
  • D’offrir plus d’habitations à louer sur le marché.

Grâce au dispositif Pinel, il est devenu possible de louer son logement à ses proches, ses parents ou enfants. Auparavant, impossible sous la loi Duflot, cela permet à présent de protéger son bien et sa famille. Une astuce peut-être pour continuer à avoir un œil dessus?

Les conditions à respecter

Afin d’aspirer à la réduction d’impôt offerte par le gouvernement, le particulier a une limite de loyer maximale qu’il peut demander à ses locataires. Ce loyer plafond instauré par l’État est calculé selon la zone Pinel dans laquelle se trouve le logement et sa superficie. En effet, les plafonds de loyer diffèrent selon la zone (plus élevés dans les zones à fortes demandes et inversement pour les zones à faible demande).

Si l’on veut qu’un logement soit éligible à la loi Pinel il doit:

  • Être neuf ou récemment rénové.
  • Se conformer à la réglementation thermique (RT 2012)
  • Être abouti dans les 30 mois qui suivent la Déclaration d’Ouverture de Chantier.
  • Être loué 1 an après son acquisition finale.

Il existe également des conditions qui régissent la location du bien, les voici:

  • L‘engagement sur 6, 9 ou 12 ans à la location.
  • Le bien doit être non meublé
  • Respecter les plafonds instaurés par l’État.
  • Le bien est loué en tant que résidence principale.

Enfin, afin de savoir si son logement est éligible il faut vérifier que:

  • Pas plus de 300 000 € ont été investis.
  • Il n’y a pas eu plus de 5 500 € investis par m²
  • La limite à 2 investissements par an est respectée toujours inférieure à 300 000€
  • Il est impossible de reporter la réduction d’impôt d’une année à l’autre.

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *