Pour circuler avec une voiture, vous devez l’assurer aucune marque de véhicules y compris Tesla n’échappe à cette obligation de loi. Mais pour des raisons pratiques, il est important de prendre le temps de bien choisir son assurance auto Tesla. Comment y parvenir ? Quelle couverture d’assurance automobile prendre lorsque vous possédez un tel moyen de transport ? Pour le savoir, vous devez compter avec les éléments exposés ci-après.

Assurance auto tesla : en fonction du modèle

Pour souscrire une assurance auto Tesla, vous devez d’abord tenir compte du modèle de votre voiture. Cet élément vous permet de connaître la puissance réelle de votre automobile. Cela vous donne donc la possibilité d’estimer sa valeur.

Ainsi, si votre Tesla est un modèle d’entrée de gamme (avec une puissance faible), une assurance au tiers peut bien suffire pour la couvrir. Si cette dernière est plutôt puissante (Model 3), les formules d’assurances auto intermédiaires et multirisques seront plus appropriées.

Tenir compte du profil du conducteur

Comme dans le cas des autres voitures, assurer une voiture Tesla doit aussi se faire en fonction du profil du conducteur. Et d’ailleurs, les compagnies d’assurances auto sont très regardantes sur ce critère, car cela leur permet de connaître les risques qu’elles encourent si elles couvrent le conducteur d’une Tesla.

Dans cet élan, vous comprenez assez aisément qu’un jeune conducteur ne pourra pas prendre la même formule d’assurance auto Tesla qu’un conducteur expérimenté. En général, si un conducteur expérimenté peut se permettre le luxe d’opter pour tous les types de formules, cela est loin d’être le cas d’un jeune conducteur.

Pour cette catégorie de propriétaires de voitures Tesla, peu importent les modèles, les assureurs exigent presque tous de souscrire une formule d’assurance tous risques. De cette manière, ils seront certains de ne pas engranger des pertes sur ce type de contrats d’assurance.

Ne pas oublier l’état (neuf ou d’occasion) du véhicule

Une Tesla neuve a nettement plus de valeur qu’une autre déjà utilisée. Si vous souhaitez prendre une assurance auto Tesla, sachez que l’état de votre véhicule interviendra dans votre choix. Il est en effet plus probable de prendre une couverture plus large pour un véhicule neuf que pour une autre automobile de seconde main.

Ainsi, pour un véhicule neuf, il serait plus astucieux d’opter pour une formule multirisque ou intermédiaire selon vos attentes. La formule au tiers pourra bien suffire pour assurer votre voiture Tesla déjà amortie.

Cette approche semble assez tirée par les chevaux, mais elle est assez claire. En effet, acheter une voiture Tesla neuve est un investissement bien plus onéreux que celui de s’offrir une Tesla d’occasion. Vous devez donc à tout prix mieux protéger votre véhicule neuf.

Faire intervenir aussi les habitudes de conduite du propriétaire

Pour souscrire une assurance auto Tesla, les assureurs n’oublieront pas de prendre en compte les habitudes de conduite du propriétaire de ladite voiture. Il s’agit entre autres :

  • de l’attitude du conducteur au volant
  • des chemins empruntés avec votre véhicule
  • du nombre de fois que le véhicule est utilisé, etc.

Ce sont autant de paramètres qui vont ainsi déterminer le degré de couverture d’assurance auto que vous méritez. Notez aussi qu’une fois le choix de la formule d’assurance auto Tesla fait, vous devez prendre le soin de contacter une bonne compagnie d’assurances. Il s’agit de celle qui vous offrira un contrat très avantageux.