Il est possible de contester l’expertise faite par son assureur après un incendie. Cette éventualité n’est pas souvent connue des assurés. Tout de même, demander une contre-expertise est un recours extrême qui ne survient qu’après plusieurs autres procédures. Découvrez les raisons qui peuvent vous amener à effectuer une contre-expertise après un incendie.

L’expertise après incendie

Lorsqu’un incendie survient dans votre propriété, votre compagnie d’assurances mandate un expert immobilier afin de chiffrer les dégâts et les frais de remise en état. Le montant d’indemnisation est ainsi calculé sur la base du rapport de cet expert. Il peut toutefois arriver que vous soyez en désaccord avec l’avis de l’expert de votre compagnie d’assurances. À ce moment, plusieurs recours sont possibles.

Vous pouvez demander le rapport de l’expert pour en connaître les détails. Après cela, des négociations peuvent être tentées avec votre assureur. Ces négociations ont pour but de faire réévaluer le montant d’indemnisation. Elles peuvent être appuyées par des arguments tels que des photos de l’incendie. En cas de désaccord persistant et manifeste, il devient impératif de demander une contre expertise incendie.

La contre-expertise incendie

Si vous n’êtes pas satisfaits de l’étude de l’expert de votre assurance et que les négociations n’ont pas porté de fruits, vous pouvez demander un nouvel avis. Vous avez la possibilité de faire appel au contre-expert de votre choix. La contre-expertise incendie va permettre de rédiger un rapport sur l’origine de l’incendie et son importance. Il établit également des mesures de prévention pour éviter l’aggravation du sinistre lors de sa première visite.

Sur la base des garanties de votre contrat d’assurance, le contre-expert pourra comprendre les limites dans lesquelles vous êtes assurés. À la lumière de ces connaissances, il chiffre tous les dommages tant au niveau :

  • du bâtiment,
  • de son contenu,
  • et des préjudices qui en découlent.

Le contre-expert obtient ainsi un dossier chiffré qui sera présenté à votre compagnie d’assurances. Sur la base des états des pertes, vous pourrez donc discuter et renégocier avec votre compagnie d’assurances.

Que fait concrètement le contre-expert ?

Le contre-expert dès sa saisie du dossier pose des actions précises. Il vous informe de tous les aspects liés à l’expertise des dommages et vous conseille à propos des problèmes spécifiques à votre dossier. Il analyse la portée de chaque garantie de votre contrat d’assurance puis prend les mesures nécessaires en accord avec les conditions de votre contrat d’assurance. Une estimation de tous les dommages liés au sinistre est réalisée à travers une approche soigneuse en faisant attention aux détails. Grâce à cela l’expert obtient un accord avec votre compagnie d’assurances et vous le présente. Le but de ce travail est bien de mettre en avant vos intérêts et de vous donner les moyens de reconstruire.

Les intérêts de la contre-expertise incendie

Faire appel à un contre-expert de votre choix vous donne la garantie que vos intérêts seront traités en priorité. Après avoir à son tour constaté les dégâts, il s’efforcera de chiffrer correctement le préjudice subi. La contre-expertise vous garantit d’obtenir une indemnité revue à la hausse. Toutefois, vérifiez la différence entre les deux montants qui vous sont proposés. Si celle-ci est de l’ordre de quelques centaines d’euros, l’avis du contre-expert n’est peut-être pas aussi avantageux. Car les frais du contre-expert vous incombent.