Artblog.fr » Santé » Vers dans les selles : causes et traitements

Vers dans les selles : causes et traitements 13

Les vers dans les selles des enfants sont un problème auquel sont confrontés de nombreux parents car ces vers qu’on retrouve dans les selles sont le signe d’une infection parasitaire du système digestif de l’enfant. Ces parasitoses sont plutôt fréquentes et répandues chez les enfants et ce, dans toutes les régions de France, même s’il y a une plus grande prévalence dans les régions au climat tempéré.

Les vers dans les selles peuvent être de différentes origines car il y a de nombreux parasites qui peuvent infester le tube digestif des tous petits, notamment le ténia, l’oxyure ou l’ascaris.

Causes des vers dans les selles

Les vers dans les selles reflètent la présence des vers ou de parasites dans les intestins, l’estomac ou toute autre partie du tube digestif de l’enfant. Il faut savoir qu’il existe plusieurs parasites qui peuvent infester le tube digestif d’un enfant ,, les plus courants sont le ver solitaire ou le ténia, l’oxyure et l’ascaris.

Le ténia ou ver solitaire

Le ténia ou le ver solitaire est n parasite du tube digestif qui peut infester les petits enfants comme les adultes. il est transmis par l’ingestion de viande (rouge, blanche, poisson, etc) crue ou peu cuite. C’est la larve qui est contaminante, une fois ingérée, elle se loge dans l’intestin et se nourrit en prélevant sur les aliments ingérés par l’enfant. La larve devient ensuite adulte et grandit pour atteindre une longueur de plusieurs mètres.

Dans certains cas, l’infestation par le ténia reste asymptomatique, c’est-à-dire qu’aucun signe clinique ne caractérise l’infection à part des morceaux vivants du ver qui se retrouvent dans les selles. Il est aussi possible de ressentir physiquement la présence du ver une fois qu’il est arrivé à la taille adulte.

Chez l’enfant portant un ténia dans son intestin, on peut retrouver certains symptômes dont les plus caractéristiques sont la diarrhée ou la constipation, des nausées, des douleurs abdominales et une perte d’appétit.

L’oxyure

L’oxyure est un des vers les plus répandus chez les enfants d’Europe occidentale et d’Amérique du nord, les cas d’infection par ce parasite intestinal se comptent par millions chaque année.

Les oxyures sont des vers de petite taille qui sont transmis très facilement et très rapidement par les aliments ou même par le toucher.

La femelle de l’oxyure pond ses œufs la nuit sur la marge anale, elle sort par l’anus la nuit et dépose ses œufs dans cette zone. C’est pou cette raison que l’enfant qui a des oxyures ressentira des démangeaisons dans la zone anale surtout pendant la nuit ou le matin, au réveil. Cette démangeaison est d’ailleurs l’un des effets de l’oxyure qui rend sa transmission encore plus facile car l’enfant se gratte à cette zone et touche ensuite ses camarades, de la nourriture ou des surfaces que d’autres enfants toucheront.

Les symptômes de l’oxyurose sont surtout digestifs, on note une perte d’appétit, une perte de poids, parfois des nausées ou des diarrhées, des douleurs abdominales, des démangeaisons autour de l’anus qui rappelle l’urticaire et des insomnies dues à ces démangeaisons.

Les ascaris

Les ascaris, aussi appelés vers ronds sont un autre type de parasites intestinaux très fréquents chez les enfants. Il est transmis par la consommation de viande de poisson peu ou pas cuite, mais il est aussi possible d’en être infecté en étant en contact avec les vers dans une poissonnerie par exemple, ou un supermarché.

L’enfant qui souffre d’une infection par ascaris développera quelques symptômes dont certains peuvent être très gênants. Parmi les signes cliniques les plus caractéristiques de cette parasitose, il y a la toux qui rappelle celle de la bronchite, des difficultés respiratoires, le souffle court, une perte d’appétit et de poids, des douleurs abdominales, surtout au niveau du bas ventre, une constipation, une occlusion intestinale et des œufs d’ascaris qu’on retrouve dans les selles et qu’on peut voir à l’œil nu.

vermifuge enfant

Comment traiter son enfant qui a des vers intestinaux ?

Généralement, le traitement des vers intestinaux chez un enfant est facile, rapide, indolore et efficace. Mais il faut savoir que si un enfant a des vers, il faudra traiter toute la fratrie, voire toute la famille et parfois même, toute sa classe car ces vers intestinaux sont très contagieux et si on traite un enfant seulement, il pourra être réinfecté par ses frères ou ses camarades de classe.

Les traitements les plus courants sont médicamenteux, ce sont des antiparasitaires qui ont fait leurs preuves. Le médicament le plus couramment prescrit contre des parasites intestinaux est le Vermox (Mébendazole), il peut être administré même aux enfants à partir de l’âge de 6 mois. Le traitement doit être prescrit à tous les habitants de la maison pour éviter toute contamination ultérieure. Le médicament se prend en une seule fois (une dose) mais une deuxième dose peut être nécessaire si les vers persistent.

Dans certains cas d’intolérance au Vermox, les médecins peuvent prescrire la Pipérazine ou vermifuge Sorin, c’est un médicament qui a le même mode de fonctionnement mais il doit être obligatoirement pris en deux fois : une première dose au début du traitement et une deuxième dose prise deux semaines plus tard.

Dans certains cas rares mais très graves, les vers causent des dégâts aux tissus du tube digestif, c’est surtout le cas lorsqu’il y a une occlusion intestinale, une appendicite, une perforation ou une occlusion des voies biliaires. Pour ces cas plus dangereux, une intervention chirurgicale peut être envisagée par les médecins pour retirer tous les parasites et réparer les dommages qu’ils ont causés aux tissus du tube digestif de l’enfant.

Certaines plantes sont naturellement vermifuges et peuvent être utilisées comme vermifuge enfant pour se débarrasser des ascaris, oxyures ou ténias. Parmi les plantes les plus efficaces comme vermifuges, il y a l’ail, la brebis aquifolium, l’anis vert, l’absinthe, la grenade (écorce de grenade), la noix noire, l’épine-vinette, l’hydraste du Canada et la menthe crépue.

En plus de ces traitements, pour se débarrasser définitivement des vers intestinaux et éviter une future réinfestation des enfants, il faut nettoyer soigneusement voire, stériliser les jouets, draps, couettes, coussins et autres objets appartenant à l’enfant et à ses frères et sœurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *