Toutes les interventions chirurgicales laissent des cicatrices visibles à l’extérieur de la peau. Tel est le cas de l’abdominoplastie destiné à enlever la surcharge de graisse. Voici des explications autour de ce traitement chirurgical.

Cicatrice abdominoplastie : en quoi consiste cette chirurgie ?

Les opérations chirurgicales entraînent inévitablement des cicatrices. Qu’il s’agisse d’une intervention esthétique ou d’un traitement par voie chirurgicale, les incisions demeurent visibles sur la peau. Toutefois, son importance dépend de la technique de chirurgie adoptée et de la récupération postopératoire. Pour mieux traiter la cicatrice de l’abdominoplastie, retrouvez ci-après les informations essentielles autour de ce type d’intervention. Puis, découvrez également les solutions possibles pour retrouver une peau nette.

cicatrice abdominoplastie

Qu’est-ce que l’abdominoplastie ?

Le domaine esthétique a aujourd’hui recours à plusieurs procédés pour affiner la silhouette des personnes en surpoids. Parmi eux, l’abdominoplastie ou la plastie abdominale commence à prendre de l’ampleur. Cette opération consiste à enlever l’amas de graisse superflue se trouvant au niveau des muscles abdominaux. Elle permet au patient de retrouver par la suite un abdomen ferme. Ce traitement chirurgical est également recommandé pour enlever les parties abîmées ou trop relâchées de la peau. C’est pourquoi l’abdominoplastie est généralement recommandée un an après la grossesse pour redonner du tonus à la zone de l’abdomen.

Quels sont les types de cicatrices ?

Après une intervention chirurgicale pour traiter la partie de l’abdomen, on retrouve souvent deux types de cicatrices.

  • La cicatrice périombilicale : les opérations chirurgicales impliquant une transposition ombilicale entraînent une cicatrice circulaire autour du nombril. Ce type d’intervention est efficace pour éliminer l’excédent de peau sous le nombril ou le fameux tablier abdominal. Il consiste dans ce cas à repositionner le nombril pour rétablir l’harmonie esthétique initiale du corps. En principe, ce type de cicatrice est peu visible et se rétablit progressivement ;
  • La cicatrice sus-pubienne : il s’agit d’une cicatrice observée dans le cadre d’une mini abdominoplastie ou d’une abdominoplastie intégrale. Cette forme de cicatrice découle de l’incision horizontale au niveau du pubis et du tablier abdominal.

Quelles sont les phases d’évolution de la cicatrice abdominale ?

Le lifting du ventre est un processus évoluant progressivement en plusieurs phases. Toutefois, pour espérer un meilleur traitement, il est recommandé de veiller à une meilleure prise en charge pour favoriser la guérison de la cicatrice.

Les premières semaines : la cicatrice est fine puis prendra de l’ampleur à travers le temps tout en ayant une rougissante. Il s’agit d’une phase inflammatoire classique puisque cette étape constitue une réaction inflammatoire du corps. Pour traiter cette zone, l’organisme produit des collagènes pour reformer rapidement la partie ayant subi une incision. À ce moment, vous pouvez ressentir des démangeaisons et voir apparaître des œdèmes. Une fois cette phase inflammatoire dépassée, la cicatrice commence à adopter une apparence blanchâtre et devient de moins en moins visible.

Peut-il y avoir des complications ?

En principe, si vous suivez bien les recommandations post-opératoires, aucune complication ne peut survenir. Cependant, il est possible que la cicatrice abdominale ne s’affine pas. Cette situation est désignée cicatrice hypertrophique. Des fois également, la marque ne se résorbe pas. Pour ces cas, il est recommandé de consulter à nouveau le chirurgien pour bénéficier du traitement adapté.