Artblog.fr » Santé » Adénite mésentérique : ne pas confondre avec l’appendicite

Adénite mésentérique : ne pas confondre avec l’appendicite 0

Cette adénolymphite est souvent confondue avec l’appendicite notamment chez les enfants. Cette méconnaissance peut fausser le diagnostic, d’où l’intérêt de se renseigner le plus possible sur les symptômes de cette adénolymphite mésentérique.

Douleur adénite mésentériqueCette dernière se développe chez les plus jeunes à cause d’une inflammation des ganglions.

Qu’est-ce que adénite mésentérique ?

Avant de penser à des traitements, d’étudier les symptômes ou de proposer quelques causes, il faut impérativement connaître cette affection notamment pour ne pas la confondre avec d’autres maladies comme l’appendicite.

En effet, les patients ressentent souvent des douleurs abdominales plus ou moins fortes en fonction des situations. Cela occasionne donc une différence de diagnostic qui peut être plus ou moins dommageable. Même si elle est bénigne et assez fréquente, elle nécessite une grande attention surtout si elle est d’origine bactérienne.

Les ganglions mésentériques sont donc enflammés, ces douleurs apparaissent puisqu’ils se situent le long de l’intestin dans l’abdomen. La guérison est toutefois assez rapide avec des antibiotiques, mais les médecins ont parfois des difficultés à diagnostiquer cette affection à cause de cette ressemblance avec l’appendicite. Il faut alors se renseigner sur les causes :

  • Cette adénolymphite mésentérique adulte est favorisée par une infection virale ou bactérienne, voire respiratoire.
  • Une infection ORL peut être à l’origine de cette adénolymphite mésentérique, elle provoque ainsi une inflammation des ganglions abdominaux.
  • Les troubles digestifs peuvent provoquer cette maladie.

Certaines femmes ont également tendance à la confondre avec une grossesse. Cette dernière se traduit généralement par des vomissements, des nausées et des douleurs dans le ventre dès les premières semaines.

Il est relativement facile de confirmer les adénolymphites mésentériques avec un test de grossesse. Si celui-ci est négatif, il faudra consulter au plus vite un médecin pour qu’il détermine les causes.

Une pathologie mal connue par les Français

Diagnostique adénite mésentériqueComme nous l’avons précisé, le diagnostic est difficile à poser à cause de cette méconnaissance, car les symptômes sont assez traditionnels pour cette adénolymphite :

  • Des douleurs abdominales sont plus ou moins fortes sur le côté droit.
  • Le patient a souvent de la fièvre avec une température supérieure à 39 degrés pour cette adénopathie mésentérique.
  • Des symptômes de rhino-pharyngite aiguë sont aussi à prévoir avec ces ganglions mésentériques intestins qui sont enflammés.

Les enfants et les jeunes adultes sont parfois touchés par des vomissements, voire des troubles du transit, ce qui rend de ce fait très complexe le diagnostic.

Généralement, cette adénolymphite mésentérique pédiatrie n’est pas immédiatement confirmée, ce qui provoque un inconfort chez le patient puisqu’il doit subir ces symptômes sans envisager pour l’instant une adénite mésentérique traitement.

Les professionnels de la santé sont invités à réaliser des examens supplémentaires pour identifier une adénolymphite mésentérique. Ils sont radiologiques et biologiques, cela permet généralement d’effacer le risque de l’appendicite.

Ce dernier ne doit pas être pris à la légère puisqu’il nécessite une intervention chirurgicale. Les médecins doivent donc confirmer qu’il s’agit réellement d’une adénolymphite mésentérique aiguë. Ils visualisent également les ganglions, les adénopathies. Ils se trouvent dans l’intestin et ils sont faciles à repérer à cause de leur volume.

En parallèle de ce ganglion mésentérique, les professionnels procèdent aussi à des examens biologiques. En fonction de la gravité des symptômes, une surveillance hospitalière peut être indispensable. Cela permet de contrôler l’évolution de l’adénite mésentérique.

Quel est le traitement pour une lymphadénite mésentérique ?

Lorsque tous les examens ont été réalisés, les médecins sont certains d’être face à une adénite mésentérique enfant. Ils peuvent donc envisager un traitement qui consiste à soulager les symptômes notamment en abaissant la fièvre. Pour une adénolymphite traitement, il faut aussi prévoir :

  • Des antidouleurs
  • Des antibiotiques pour supprimer l’infection bactérienne identifiée grâce aux prélèvements effectués.

Traitement adénite mésentériqueSi cette adénolymphite adulte s’aggrave, d’autres examens un peu plus importants peuvent être demandés par les professionnels de la santé.

Généralement, ce sont les douleurs ainsi que la fièvre qui sont les plus inquiétantes. Lorsque la température ne redescend pas, l’infection est toujours présente et cette adénite mésentérique symptômes peut donc s’aggraver.

Les professionnels recommandent du repos surtout si vous avez des vomissements et des diarrhées. Votre corps est affaibli, vous devez donc prendre quelques jours de congés pour lui permettre de récupérer. Il faut également boire de l’eau par petites gorgées et très régulièrement pour éviter cette déshydratation. Enfin, si vous ressentez de fortes douleurs dans le ventre, la chaleur peut vous aider à la soulager.

Il suffit de placer une bouillotte quelques minutes dans le micro-ondes avant de la positionner sur la zone douloureuse.

Des méthodes naturelles peuvent vous aider comme la réglisse qui est un anti-inflammatoire naturel. Pour lutter contre les infections, vous avez l’indigo sauvage qui nettoie aussi le système immunitaire. Afin d’éliminer toutes les toxines, l’Ecinacea peut être une herbe intéressante. Elle est reconnue puisqu’elle accélère la guérison.

Quelles sont les complications pour une adénolymphite mésentérique ?

Lorsque vous ressentez des douleurs à l’estomac, que vous avez des nausées, de la diarrhée et des vomissements, vous ne pensez pas immédiatement à cette adénolymphite mésentérique traitement.

Des complications peuvent donc être identifiées pour cette adénopathie mésentérique qui nécessite la plus grande attention surtout si vous avez de la fièvre. Elles sont généralement similaires à une appendicite aiguë, mais il est important de noter qu’une adénolymphite mésentérique pédiatrie traitement n’est pas dangereuse. Soyez toutefois vigilant si des symptômes supplémentaires se dévoilent :

  • Des troubles du sommeil
  • Un changement au niveau de l’appétit
  • Les douleurs abdominales s’aggravent
  • Une forte déshydratation à cause des vomissements et des diarrhées

Pour éviter une infection bactérienne, il est conseillé d’être vigilant en termes de propreté du logement et de l’hygiène corporelle. Évitez bien sûr de côtoyer des personnes malades et atteintes par un virus. Lavez régulièrement vos mains avec une eau savonneuse ou utilisez une solution à base d’alcool afin de supprimer tous les germes.

Ces produits peuvent aussi être efficaces pour nettoyer votre logement. Pour que ce dernier ne favorise pas le développement des maladies, pensez à l’aérer une fois par jour et à utiliser un aspirateur au moins une fois par semaine.

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *