Artblog.fr » Maison » Jardinage » Comment faire un jardin japonais : donnez du caractère à votre espace vert

Comment faire un jardin japonais : donnez du caractère à votre espace vert 0

Jardin Japonais nature

La superficie de votre extérieur est importante et vous n’arrivez pas à trouver une idée lumineuse pour la sublimer. Vous avez donc épluché tous les catalogues spécialisés dans la décoration et le jardin japonais s’est dévoilé comme une éventualité.

Il ne suffit pas de déposer quelques cailloux et des pas japonais pour avoir une ambiance zen et resplendissante. Nous vous proposons un petit guide très pratique afin d’adopter les bases de cet espace vert très spécial.

Les règles les plus importantes

Vous pouvez certes planter des fleurs et des arbustes sans réellement vous focaliser sur les fondements de ce petit jardin japonais. Si vous souhaitez réellement respecter toutes les directives, voici quelques informations importantes :

  • Les nombres impairs sont les bienvenus dans cette culture puisqu’ils sont synonyme de bon augure.
  • Plantez les fleurs ainsi que les arbustes par 3, 5 ou 7 puisque ces chiffres sont largement appréciés.
  • Ces règles s’appliquent aussi à toutes les décorations comme les pas japonais, les bordures, les rochers…

Jardin Japonais fleur

Lorsque vous avez assimilé cette base, vous devez vous attarder sur les végétaux, car tous ceux présents dans une jardinerie ne s’adaptent pas à un jardin zen japonais.

De plus, le bambou n’est pas la seule espèce susceptible d’être séduisante. Elle est certes très efficace pour séparer les espaces, meubler l’environnement, mais sachez que certaines variétés sont toxiques pour les animaux. Si vous avez des chiens par exemple, faites attention qu’ils ne dévorent pas les tiges ou les feuilles. Ils seront la cible d’une intoxication plus ou moins grave. Certains végétaux sont par contre parfaits :

  • Le chêne, le pin et l’érable japonais sont persistants, ils embelliront votre espace vert toute l’année.
  • Les arbres fruitiers sont aussi intéressants lorsqu’ils ont des fleurs.
  • Les plantes couvre-sol et tous les arbustes peuvent intégrer un jardin zen.

La sobriété reste la clé du jardin japonais zen

Si vous regardez toutes les photos mettant en avant cet espace zen, vous constaterez que les environnements ne sont pas surchargés. La simplicité est donc à privilégier pour cette décoration que ce soit au niveau des plantes ou des objets de décoration.

Ces derniers sont nombreux dans le commerce, vous avez des lanternes, des bouddhas ou d’autres figurines, voire des luminaires. L’erreur la plus souvent commise consiste à multiplier les accessoires afin de meubler l’environnement, mais ce n’est pas en adéquation avec la culture japonaise.

L’élégance est aussi importante, évitez les accessoires insolites et choisissez des tons classiques, sombres et mats. Si votre espace vert est fouillis, vous n’avez pas respecté toutes les règles même celles du jardin japonais miniature.

Optez en fonction de la superficie pour une ou deux décorations, deux ou trois plantes et quelques cailloux pour délimiter l’emplacement. Vous révélez ainsi le potentiel de cette association afin de mettre en valeur votre extérieur.

Les matières naturelles sont les plus efficaces

Jardin Japonais

Les fabricants ont redoublé d’efforts ces dernières années en proposant une multitude de décorations. Pour une déco jardin japonais, sachez que les environnements les plus sobres sont les plus appréciables. Mis à part les formes, le nombre et les couleurs, il faut aussi privilégier des matières naturelles.

Le bois a donc une place de choix dans cet environnement, évitez tous les accessoires conçus avec des résines ou des matières synthétiques. Même si l’aspect reflète un certain naturel, ils ne correspondent pas à la valeur japonaise.

Certes, les consommateurs optent généralement pour des matériaux plus robustes pour que cet aménagement soit durable, mais la culture japonaise privilégie l’éphémère. Ainsi, ces matières naturelles n’ont pas une durée de vie très importante, mais elles correspondent aussi à cet art japonais puisque toutes les créations sont généralement vouées à disparaître.

Afin de sublimer davantage votre espace vert même avec un mini jardin japonais, sachez qu’il faut miser sur des valeurs sûres :

  • L’eau qui est un symbole très fort, envisagez ainsi une fontaine.
  • Le symbole bouddhiste est aussi importante, un ou deux personnages seront les bienvenus.
  • Les rochers sont également forts et ils structurent les espaces.

L’entretien est indispensable

Certes, un jardin japonais fond d’écran vous donne l’impression d’être en communion avec la nature, il ne faut toutefois pas laisser les végétaux prendre de l’ampleur.

Il est impératif de maîtriser la croissance surtout pour les arbustes comme les conifères ou les érables. Ils perdent rapidement de leur superbe lorsqu’ils n’ont plus une forme appréciable. Si vous n’avez pas de connaissances dans ce domaine, faites appel à un jardinier spécialisé dans le plan jardin japonais.

Il prendra soin ainsi de vos végétaux que vous ayez plantés des azalées, des rhododendrons, un hortensia ou encore des cerisiers à fleurs, voire des sapins. Le nettoyage de la fontaine est lui aussi le bienvenu pour éviter la prolifération des algues, elles sont néfastes pour les lotus, les iris et les nénuphars.

Si vous adoptez quelques poissons, l’entretien est encore plus important afin de leur apporter l’oxygène nécessaire.

Le jardin est donc rythmé par cet art topiaire qui est aussi utilisé pour la taille d’autres arbustes comme les haies ainsi que les buis. Ces derniers prennent souvent des formes classiques ou originales même dans la décoration française.

Cette maîtrise donne rapidement un cachet supplémentaire à votre espace vert, mais il faut aussi respecter les végétaux ainsi que la période la plus propice pour la taille. Si vous souhaitez respecter l’art, il faut un arbuste persistant que vous taillez avec une forme de nuage. Cette dernière est assez complexe à obtenir, mais pour les grands arbres, le rendu est souvent très appréciable.

Supprimez aussi toutes les mauvaises herbes, il faut également des bordures, car ce jardin doit être délimité. Optez pour des clôtures, des palissades, voire des murets.

Les bois bruts ont à nouveau une place de choix dans cet aménagement. Si vous cherchez une espèce familière à l’art japonais, dirigez-vous vers le châtaignier. Il est assez robuste et son allure est appréciable puisqu’il est un peu plus foncé. Il s’adapte donc bien à la nature.

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *