Artblog.fr » Lifestyle » Fumer cannabis : quels sont ses effets nocifs ?

Fumer cannabis : quels sont ses effets nocifs ? 0

Des statistiques montrent qu’il y a de plus en plus de jeunes qui fument du cannabis, surtout avec la baisse de son prix durant ces derniers temps. Des études montre qu’en France, un garçon sur cinq a déjà fumé du cannabis au moins 10 fois par an.

Le problème n’est pas là, mais il est lié au fait que la consommation de cannabis peut induire à la consommation d’autres drogues plus intenses comme l’héroïne ou la cocaïne.

Cependant, il est important de comprendre les effets du cannabis sur la santé pour comprendre pourquoi il est tant apprécié. Mais il est aussi important de comprendre les effets nocifs pour pouvoir limiter sa consommation.

Quelles sont les différentes utilisations du cannabis ?

Avant d’être une drogue, le cannabis représente un remède médical qu’on utilise depuis des lustres. Et c’est pour cette même raison qu’il est autorisé à la consommation dans certains États comme les États-Unis ou la Hollande. Parmi les effets directs sur la santé du consommateur il y a:

  • Les effets sur la fertilité: des études ont prouvé que le cannabis avait un effet important sur la production de testostérone et sur l’impuissance sexuelle.
  • Les effets sur la mémoire: il induit la baisse des capacités de mémorisation et de l’apprentissage surtout au long terme. Mais rassurez-vous! A l’arrêt de sa consommation, les fumeurs retrouvent généralement leurs capacités.
  • Il joue un rôle sur les réflexes du système nerveux en allongeant le temps de réflexion.
  • Il a un effet sur le système immunitaire qu’on peut vite constater après le début de la consommation.
  • Il aggrave les risques de devenir schizophrène quand la personne est déjà prédisposée à l’être. Sans oublier l’anxiété et les problèmes psychiques.

Et si on comparait la consommation de cannabis à la cigarette ?

Plein de gens pensent encore que le cannabis est beaucoup moins nocif que le tabac et utilisent ça pour en fumer encore et encore. Mais il faut savoir que ce n’est qu’une idée reçue et que cette information est fausse ! Le cannabis sous toutes ses formes contient justement plus de substances cancérigènes que le tabac. Par exemple, le risque d’avoir un cancer des poumons est plus élevé chez les personnes qui fument du cannabis, même chose en ce qui concerne le cancer de la gorge.

Mais tout cela n’empêche pas les effets médicaux du cannabis, il parait même qu’il existe sous forme de médicaments dans certains pays. Il est prescrit pour augmenter l’appétit des sidaïques ou encore pour diminuer les vomissements chez les patients en post-chimiothérapie. Enfin, il est utilisé comme psychotrope car il permet de soulager certaines douleurs intenses.

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *