Avez-vous des troubles gastro-intestinaux ? Si oui, vous trouverez la guérison en prenant Primperan 10 mg. Il s’agit d’un médicament à métoclopramide sous la forme de suppositoire ou de comprimé qui traite les cas de vomissements et de nausées. Cet antiémétique agit sur le cerveau afin de prévenir tous ces maux. Par conséquent, le remède renforce la vitalité de l’estomac et accélère le péristaltisme de l’œsophage. Parallèlement, il réduit de manière considérable les effets secondaires provenant de la consommation de certains médicaments.

Primperan : quels sont les indications et les effets indésirables ?

Les indications 

Pimperan est recommandé pour tous les adultes qui souffrent des troubles digestifs et plus particulièrement des vomissements et des nausées. Ce médicament est également indiqué lorsqu’il s’agit des pathologies provoquées par des traitements anticancéreux. La posologie de primperan est un comprimé à consommer trois fois par jour et à intervalle de six heures après chaque prise. Il n’est pas exclu de prendre un demi-comprimé par moment. De toutes les façons, la dose maximale à prendre est de 30 g par jour. 

Du moins, les indications du médecin ne sont pas à négliger. Pour ce qui est de la durée du traitement, elle ne doit guère excéder 5 jours. Toutes ces précautions sont nécessaires afin de s’éloigner du surdosage. Toutefois, une diminution de la dose peut être exigée si l’on tient compte des capacités rénales et des problèmes hépatiques. Allant dans le même sens, l’âge du patient doit être pris en considération. Autrement dit, l’utilisation de primperan vidal varie d’un enfant ou adolescent à un adulte.

 Les contre-indications

En effet, vous devez connaitre certaines informations avant de songer à la prise du Pimperan. En fait, ce médicament n’est pas recommandé aux mineurs et des personnes allergiques à la métoclopramide. Il en est de même si vous avez une perforation, une obstruction ou une hémorragie au niveau de l’intestin ou dans l’estomac. De plus, ce médicament est contre-indiqué chez les personnes atteintes des maladies suivantes :

  • Maladie de Parkinson ;
  • Dyskinésie ;
  • Phéochromocytome.

De plus, Il n’est pas indiqué de prendre Primperan lorsque le patient est hypersensible à certains excipients qui composent ce produit. Il en est de même quand la simulation de la motricité gastro-intestinale risque de mal fonctionner. Et que dire des troubles neurologiques ? Ces troubles surviennent lorsqu’il y a surdosage. Et dès que vous ressentez des troubles extrapyramidaux, veuillez arrêter le traitement à base de métoclopramide. À défaut, vous courez les risque de dyskinésie tardive.

Par ailleurs, si vous ne connaissez pas les contre-indications du Primperan, il est vivement conseillé de consulter un médecin. C’est chez lui que vous saurez si vous devez consommer ce médicament. Veuillez donc lui informer si vous avez déjà eu des problèmes cardiaques ou encore une insuffisance hépatique et rénale. De même, il est important de signaler tous les éventuels cas d’anomalie du cœur.

Les effets secondaires de Pimperan

En effet, Pimperan comporte des effets indésirables qu’il convient de présenter. Dans un premier temps, l’on note la présence des affections hématologiques. Ici, le patient pourrait souffrir de la sulfhémoglobinémie en cas de surdosage du produit médicamenteux. De plus, les affections cardiaques peuvent survenir lors de la prise du médicament par voie injectable. C’est le cas de la bradycardie. 

Aussi, vous avez des affections endocriniennes et gastro-intestinales. Dans ce cas, on peut citer la diarrhée, la galactorrhée, l’hyperprolactinémie… Pour ce qui est des affections du système nerveux et du système immunitaire, elles sont la conséquence directe des troubles extrapyramidaux. Cela peut s’accompagner par la somnolence, l’hallucination, la confusion et les troubles de la conscience. L’on observe dans certains cas, une crise hypertensive chez le malade ayant utilisé la forme injectable du produit.