Combien de fois avez-vous entendu dire que manger des aliments trop salés est mauvais pour la santé ? Et oui, tout comme le sucre, le sel est aussi dangereux si nous le consommons à une quantité élevée. Mais comment savoir combien de sel par jour nous devons consommer ? Existe-t-il des moyens permettant de calculer la quantité de sel par jour que nous avons déjà ingéré ? Le calcul reste encore difficile, car nous ne pouvons pas mesurer au gramme près le sel contenu dans chaque aliment que nous mangeons. Pour ce faire, voici quelques conseils pratiques pour mesurer et réduire à la fois votre consommation de sel.

La quantité de sel par jour : combien en consommer ?

Combien de grammes de sel par jour faut-il consommer ? 

Les publicités alimentaires ont beau nous le rappeler quotidiennement : « manger trop sucré et trop salé nuit à votre santé ». Effectivement, c’est la vérité, car consommé au-delà de 6 g par jour, le sel tend à augmenter les risques de maladies cardio-vasculaires. Mais la question est : Quelle est la quantité de sel par jour à consommer ? Est-ce d’une quantité normale, suffisante, insuffisante ou excessive ? 

Le Professeur Serge Hercberg, spécialiste en nutrition, confirme qu’il est très difficile de calculer cela. Si les aliments naturels et la salière jouent un rôle majeur dans le sel se trouvant dans notre organisme, l’on estime que 85 % des apports proviennent des aliments. 

Il est à noter que certains aliments contiennent naturellement du sel, à savoir : la viande, les œufs, le poisson… Il est aussi présent dans la composition de différents aliments comme le pain, les fromages, la charcuterie, les céréales, les plats cuisinés, les viennoiseries, etc. Mesurer sa quantité de sel par jour requiert alors de la patience et de la technique. 

Savoir lire les étiquettes

Pour les aliments emballés, les étiquettes nous renseignent sur leur teneur en sel. Toutefois, il faudra être fort en décodage. Si par exemple vous consommez 300 g de nourriture contenant 1,5 g de sel pour 100 g, vous ingérez en tout 4,5 g de sel. Cela n’est plus loin de la ration que nous devons consommer quotidiennement. 

D’autres aliments affichent quant à eux leur teneur en sodium. Alors, il va falloir multiplier le chiffre par 2,5 afin d’obtenir la quantité précise de sel. Certains aliments ont une forte teneur en sel pour 100 g, comme le cas des fromages. Mais vous pouvez relativiser cette proportion si vous vous limitez à une petite part en mangeant. 

Recourir à une machine à décrypter les aliments 

Si le calcul n’est pas trop votre fort, il existe également un autre moyen pour décoder les aliments. Via internet, vous pouvez vous rendre sur le site mangerbouger.fr et trouver le programme inventé par PNNS dénommé « Madam ». En seulement quelques clics, Madam vous dit tout sur la teneur en sel de la nourriture que vous allez consommer. 

Retrouvez aussi sur le site de l’Afssa, la table Ciqual qui va vous détailler les informations nutritionnelles de vos viandes, céréales et produits laitiers. 

L’Ineps ou l’Institut National de Prévention et d’éducation pour la Santé, ainsi que le ministère de la Santé nous aide également à ce propos. Les aliments suivants contiennent notamment 1 g de sel :

  • Une rondelle de saucisson ;
  • Une poignée de chips ; 
  • 4 tranches de pain ; 
  • Une poignée de biscuits ;
  • 1/3 de sandwich ; 
  • Une part de pizza. 

Quelques conseils pour réduire sa quantité de sel par jour

Faire attention ne signifie pas bannir tous les aliments salés de son régime alimentaire quotidien. Justement, certains aliments salés, dont les fromages, sont bons pour notre santé et nous devrions les consommer au quotidien. Le mieux est donc de savoir se limiter à des quantités raisonnables tout en réduisant petit à petit la consommation de certaines nourritures comme les chips, les charcuteries, les quiches, les pizzas et les biscuits apéritifs.