Avant de parler de la piqure d’aoutat, il est important de s’attarder sur l’aoûtat proprement dit. Il s’agit en fait de la larve d’un acarien que l’on classe dans la catégorie des Trombicula autumnalis. Il est également considéré comme un parasite connu sous la fameuse appellation de rouget  à cause de sa couleur. Cette larve est, de ce fait, reconnue pour la dangerosité de ses piqûres. Elle est de plus en plus visible dans les prairies, les forêts et les jardins durant l’automne et la période estivale. Puisque la nourriture de l’aoûtat se trouve dans les tissus localisés sous la peau des mammifères, les humains et les animaux deviennent par conséquent ses cibles privilégiés. C’est à juste titre que cette bestiole semble être l’un des pires ennemis de l’homme du fait de sa morsure douloureuse.

La piqûre d'aoutat : quels sont les symptômes et le traitement ?

Les symptômes de la morsure de l’aoûtat

En effet, les symptômes de a piqûre d’aoutat sont très souvent déclenchés par la salive que la larve d’acarien injecte dans votre corps au moment de la morsure. Pour atteindre sa proie, la bestiole utilise ses chélicères qui sont normalement sans gravité. Seulement, les symptômes sont déplaisants, car ils durent un peu plus longtemps. Le tout premier symptôme reste et demeure l’apparition d’une éruption cutanée qui se distingue par des boutons rouges et des plaques boursouflées.

Après plus de 24 heures après les piqûres d’acariens, on note avec étonnement un accroissement de fortes démangeaisons pouvant durer un peu plus d’une semaine. La larve préfère les zones humides de la peau telles que les aisselles, la bretelle de soutien-gorge, l’élastique du slip, l’aine et l’arrière du genou…

Le traitement de la piqûre d’aoûtat

  • En fait, les piqures d’aoutats ne sont nullement ressenties en tempsopportun. Il faut attendre l’apparition des boutons pour se rendre compte que l’on a été attaqué par un ennemi. Et dès que vous apercevez les premiers symptômes, la première chose à faire est de chercher à éliminer les parasitesen prenant un bain chaud avec du savon de Marseille. Par la suite, il est vivement recommandé de se servir d’un antiseptique pour désinfecter toutes ces plaques rouges. Vous pouvez dans ce cas traiter une morsure d’aoutat à l’aide du Ledum Palustre 5 CH. Certaines huiles essentielles comme le Tégarome peuvent être appliquées sur les endroits infectés. Seulement, un avis médical est exigé.
  • Pour des cas d’œdèmes, des douleurs et des démangeaisons, veuillez vous rendre dans une pharmacie pour acheter un traitement efficace contre ces morsures. Le pharmacien vous prescrira alors un antihistaminique homéopathique. Il est vivement conseillé de ne pas gratter les boutons, au risque les surinfecter. En cas d’allergie, ne perdez pas le temps pour consulter un médecin le plus vite possible. Il en est de même pour les inflammations persistantes. Il n’y a pas besoin de rappeler que les frottements peuvent causer de graves blessures, et par conséquent des cicatrices.
Promo 45%Top N°6
Laboratoire Puressentiel Roller Apaisant Anti-Pique
28 Commentaires

La prévention contre les piqûres d’aoûtat

En effet, il est possible d’éviter les piqûres d’aoûtat au quotidien. Dans un premier temps, vous devez prendre le temps de vous protéger avant d’engager une quelconque balade dans votre jardin ou encore dans la forêt. Il est par exemple conseillé de se vêtir avec des vêtements recouvrant la majeure partie de la peau, c’est-à-dire porter des vêtements qui couvrent vos extrémités. Allant dans le même sens, porter des gants est une très bonne chose. Si vous aménagez un coin de votre jardin pour un pique-nique, il serait mieux d’y installer une couverture afin de ne pas être en contact direct avec le gazon. Vous pouvez également utiliser des produits répulsifs pour chasser ces bestioles. Enfin, l’entretien de votre jardin est essentiel pour restreindre la propagation des parasites autour de vous.