L’éjaculation précoce fait partie des problèmes sexuels les plus fréquents chez les hommes. En réalité, ce problème toucherait entre 25 et 40 % des hommes. Pour en venir à bout, certaines personnes n’hésitent pas à utiliser des méthodes de traitement quelque peu originales. L’une d’entre elles est l’hypnose. Cependant, cette méthode est-elle aussi efficace qu’elle le laisse croire ? Voici quelques réponses à cette interrogation.

L’hypnose est-elle efficace pour traiter l’éjaculation précoce ?

L’hypnose est une méthode thérapeutique qui utilise un état modifié de la conscience. En d’autres termes, l’objectif de cette technique est de traiter les problèmes dont l’origine est parfois située dans le subconscient. Pour rappel, l’hypnose est souvent recommandée aux personnes qui rencontrent des problèmes d’éjaculation précoce lorsque toutes les causes médicales sont complètement écartées.

Utilisée dans le cadre de l’éjaculation précoce, l’hypnose thérapeutique a un taux de succès très élevé. Toutefois, cette efficacité dépend en partie de chaque patient, mais aussi de la cause sous-jacente de l’éjaculation précoce. En effet, certaines personnes sont plus réceptives des méthodes d’hypnose que d’autres.

En général, on considère que cette technique permet de soigner les cas d’éjaculation précoce à condition qu’elle soit pratiquée, soit à l’aide d’un programme d’auto-assistance élaboré par un thérapeute soit avec un thérapeute agréé. D’autre part, certaines personnes souffrant d’éjaculation précoce mettent plus de temps à ressentir les bienfaits des techniques d’hypnose que d’autres. En effet, les patients qui souffrent d’anxiété ou qui sont anormalement stressés peuvent mettre plus de temps pour guérir de leur problème d’éjaculation précoce. Quoi qu’il en soit, cette technique a depuis de nombreuses années, prouvé son efficacité sur la plupart des patients qui y ont été réceptifs.

Comment l’hypnose est-elle utilisée pour traiter l’éjaculation précoce ?

Le traitement de l’éjaculation précoce par l’hypnose se déroule généralement en deux phases. Dans un premier temps, l’hypnothérapeute cherche avant tout à découvrir la cause inconsciente du problème. Cette étape de la thérapie lui permet de cibler efficacement les éléments psychologiques qui amènent le patient à éjaculer plus vite. Les causes peuvent être bien nombreuses. De manière générale, l’éjaculation précoce peut être due à :

  • une expérience sexuelle décevante ;
  • un conflit dans le couple ;
  • une expérience sexuelle douloureuse ;
  • un conflit au travail ;
  • une dépression ou un état de stress élevés, etc.

Grâce aux techniques de l’hypnose, le thérapeute pourra ainsi mettre le doigt sur le schéma de pensée qui serait à l’origine de l’éjaculation précoce de son patient.

Pour aider le patient à s’en détacher, le thérapeute procède à une deuxième phase de la thérapie qui consiste à mettre le patient devant une stimulation qualifiée dans le jargon thérapeutique de « stimulante ». Ça sera alors au patient lui-même de trouver la force mentale pour reprendre le contrôle sur ces émotions. Le rôle du thérapeute sera de l’aider à désamorcer la tension et la pression qui s’installe dans son corps.

En d’autres termes, le thérapeute a pour rôle d’aider le patient à renforcer la confiance en soi et à éliminer durablement son anxiété. Grâce à la méthode de suggestion hypnotique, le thérapeute conduit le patient à mieux se concentrer sur son plaisir plutôt que sur sa crainte d’échouer. Il lui transmet ainsi toutes les clés pour lui permettre de bien se détendre afin d’apprendre à faire durer le rapport sexuel.

En procédant de la sorte, l’hypnose serait bien une solution efficace contre l’éjaculation précoce.