Les vélos électriques s’imposent de plus en plus comme un moyen de transport idéal au quotidien. Effectivement, ils coûtent beaucoup moins cher que la plupart des autres moyens de transport et aucun coût n’est à prévoir ensuite (pas d’essence, pas d’assurance, etc.). Cependant, ces vélos coûtent tout de même plus cher qu’un vélo classique. Il est donc important de savoir selon quels critères choisir un modèle.

Les critères à considérer

Velo electriqueDans un vélo électrique, ce qui coûte le plus cher, c’est évidemment la batterie. Plus sa qualité sera bonne, plus le vélo coûtera cher. Si vous comptez parcourir beaucoup de kilomètres chaque jour, vous devez alors opter pour un vélo suffisamment cher pour vous assurer que la batterie vous permette de parcourir ces kilomètres sans problème.

Le reste du vélo pèse également dans le prix, mais moins que la batterie. Tout le système électronique est assez basique et il ne fait donc pas particulièrement grimper les prix. En revanche, un vélo léger avec des composants de très grande qualité coûtera toujours beaucoup plus cher qu’un vélo plus classique. Voilà donc les deux critères principaux à prendre en compte pour juger correctement du prix d’un vélo.

Investir dans un bon vélo

Lorsqu’on décide d’acheter un vélo électrique, c’est souvent parce qu’on a décidé d’en faire un moyen de transport important dans notre quotidien. Dans ce cas-là, il ne faut pas avoir peur d’investir une somme suffisante, quitte à souscrire à un prêt personnel pour financer l’achat de son vélo électrique.

Effectivement, comme nous vous le disions en introduction, un vélo électrique est un investissement rapidement rentable. Il ne faut donc pas être effrayé par le prix des meilleurs modèles disponibles sur le marché et il faut envisager cet achat sur le long terme pour en juger correctement le rendement futur.

Beaucoup de particuliers ont ainsi pu remplacer leur trajet quotidien en voiture par un trajet en vélo électrique. Les gains financiers sont énormes parce qu’ils n’ont plus besoin de payer l’essence et l’assurance de leur voiture, mais ils économisent aussi beaucoup de temps (la plupart des trajets en ville sont plus rapides en vélo) et ils entretiennent leur santé.

D’autres éléments à prendre en compte

Le reste des éléments à prendre en compte lorsque l’on achète un vélo électrique relèvent ensuite davantage du confort. Par exemple, le type d’assistance électrique au pédalage : « tout ou rien » ou proportionnelle. La première enclenche le moteur électrique dès que vous pédalez alors que la seconde s’adapte à la pression que vous exercez sur les pédales pour s’adapter à vos besoins.

Il y a également la position du moteur qui va modifier les sensations. Selon qu’il est placé sur la roue avant, la roue arrière ou sur le pédalier, les sensations du cycliste ne seront pas les mêmes. Pour vous faire un avis sur vos préférences, vous pouvez vous rendre dans une boutique et demander à essayer différents modèles. Vous percevrez rapidement les différences et vous pourrez faire votre choix en toute connaissance de cause.