Si vous avez votre propre entreprise de BTP, vous n’êtes pas sans savoir qu’il est essentiel d’avoir un bon logiciel afin de mieux gérer et organiser votre travail. De ce fait, il est important de bien choisir votre logiciel BTP afin d’en tirer pleinement profit. Découvrez l’essentiel à savoir sur le choix d’un logiciel BTP, les différents programmes disponibles ainsi que leurs avantages.

Pourquoi utiliser un logiciel BTP ?

En optant pour un logiciel BTP pour votre entreprise, vous vous permettez de :

  • optimiser la ressource humaine au sein de votre entreprise grâce à une meilleure gestion,
  • être plus productif et organisé afin de mieux gérer votre temps de travail,
  • mieux gérer et optimiser la ressource matérielle de votre entreprise,
  • assurer le suivi de vos devis et factures, etc.

Sachez que les logiciels utilisés dans le domaine du BTP sont dédiés à différentes utilisations : architecture (logiciels CAD et DAO), facturation et devis, BIM, etc. Il vous revient dans un premier temps de bien cibler vos besoins afin de choisir un logiciel qui vous permet de mieux gérer votre entreprise et votre travail.

In fine, les logiciels BTP existent afin de vous faciliter la tâche au quotidien et vous garantir de meilleurs rendements. Mais comment les choisir ?

logiciel BTP

Comment choisir un logiciel BTP ?

Au moment de choisir votre logiciel BTP, il est important de vous poser les bonnes questions à même d’orienter votre choix. En effet, il est important de savoir :

  • choisir les fonctionnalités du logiciel en fonction de la taille et des besoins de votre entreprise,
  • quel budget consacrer pour votre logiciel,
  • choisir un logiciel compatible avec le système d’exploitation utilisé au sein de votre entreprise,
  • si vous avez besoin d’un logiciel multi-utilisateurs,
  • si vous privilégiez un logiciel à télécharger ou à utiliser en ligne,
  • si vous avez besoin d’un logiciel accessible à partir d’un smartphone pour un suivi continu.

Quel que soit le logiciel que vous choisissez, il est important que ce dernier soit récent afin d’être sûr quant à sa conformité légale. D’autre part, privilégiez toujours un logiciel avec une période d’essai vous permettant d’évaluer les fonctionnalités proposées et leur adaptabilité aux besoins et attentes de votre entreprise.

Pour conclure, sachez qu’à l’instar des autres secteurs d’activité, le BTP requiert des logiciels complets pour une gestion optimale. De ce fait, il est préférable de privilégier des logiciels payants et éviter les logiciels Open Source. Ces derniers peuvent être utilisés pour l’essai ou l’évaluation mais ne vous permettent d’être à jour quant aux nouvelles fonctionnalités proposées en fonction de l’évolution du secteur BTP.

choisir un logiciel BTP

Quels sont les profils dédiés à ce logiciel ?

Si vous avez l’intention de vous familiariser avec ce logiciel, vous devez donc vous attarder sur les différents profils compatibles. Parmi ces derniers, il y a bien sûr les promoteurs immobiliers, les maîtres d’oeuvre, les entreprises générales et celles qui sont spécialisées dans le monde du BTP. Les professionnels auront donc besoin d’utiliser le logiciel BTP AOS.

  • Il est alors basé sur les appels d’offres et il est spécialisé dans le monde du BTP.
  • Vous maîtrisez ainsi votre budget avec une grande simplicité et il est facile à prendre en main même si vous êtes un novice.
  • Le logiciel est forcément complet, cela permet d’obtenir une gestion complète et précise.
  • Vous pourrez piloter toutes les consultations d’entreprises et choisir ainsi les meilleures opportunités.
  • Vous maîtrisez également tous les coûts pour les travaux et le chiffrage est relativement simple.
  • Les fonctionnalités ont été pensées en conséquence en fonction des donneurs d’ordres ou des sous-traitants.

Le logiciel dédié au BTP est alors performant et sécurisé puisqu’il est accessible en ligne avec le mode SaaS. Les données sont conservées dans les meilleures conditions et il y a des tests quotidiennement pour être certain que le produit répond toujours aux mêmes exigences.