Le mariage est une cérémonie importante aux yeux d’une femme. S’unir c’est pour la vie et nous le faisons qu’une fois ! Il est donc très important de choisir une tenue vestimentaire élégante mais aussi confortable pour éviter que le plus beau jour de votre vie devienne un véritable calvaire et que vous ne profiterez pas pleinement votre mariage.

La tradition veut que la femme porte un cerceau sous ce jupon, mais en vaut-il toujours la peine de le laisser lors de votre cérémonie ?

Pourquoi mettons-nous un cerceau sous notre jupon ?

Apparu dans les années 1830, ce cerceau est aussi appelé crinoline. Utilisé par les femmes de la haute société, cette structure positionnée sous la robe servait à donner du volume à la robe pour paraître un peu plus élégante. C’était un vêtement formé d’une trame de crin de cheval constitué de coton ou fils de lin qui a suscité beaucoup de sarcasmes notamment dans le magazine hebdomadaire britannique Punch ou Harper’s Weekly qui se moquaient ouvertement de la crinoline et ses inconvénients. De nos jours, nous continuons à porter ce cerceau principalement dans les mariages.

cerceau sous notre jupon

Quels sont les avantages de l’enlever ?

Votre mariage doit être le plus beau jour de votre vie. Il est déjà assez complexe de l’organiser sans être angoissé. Pourquoi vous rendez la tâche plus difficile avec le port du cerceau sous votre jupon sachant que cette élément n’est pas une pièce indispensable à votre tenue ?

Si vous optez pour un jupon sans cerceau vous aurez la possibilité de :

  • Vous asseoir sans réfléchir. En effet, la structure permettant de soutenir votre jupon et rigide. Lorsque vous vous assiérez votre jupon se verra soulevé automatiquement pour laisser vos jambes à la vue de tout le monde. Pas très pratique surtout si votre belle famille est en face de vous…
  • Être davantage élégante. Malheureusement chaque robe réagit différemment suite au port du jupon. Certaines peuvent laisser percevoir les formes disgracieuses du cerceau ce qui gomme tout le charme de votre tenue.
  • Avoir une démarche naturelle. Lorsque vous marchez avec un cerceau sous votre jupon votre robe sera automatiquement contrebalancée ce qui vous gênera au plus haut point si vous n’avez pas l’habitude de vous déplacer avec cette atiraille. D’autant plus que se faufiler entre les tables peut devenir un véritable problème mathématique à cause de votre circonférence plus large que la normale.

Est-il donc nécessairement utile de faire perdurer ces moeurs ? Pourquoi s’obstiner à la conserver et ne pas s’en séparer pour laisser parler notre modernité actuelle qui nous offre beaucoup plus de choix vestimentaires ?