Artblog.fr » Education » Jeux de concentration : pour l’aider à être plus attentif

Jeux de concentration : pour l’aider à être plus attentif 8

Les jeux de concentration sont une solution à laquelle de plus en plus de parents ont recours pour aider leurs enfants à être plus attentifs et plus concentrés sur leurs cours ou leurs tâches quotidiennes.

Le manque de concentration est un problème très répandu aujourd’hui, il touche une grande partie des enfants scolarisés et peut avoir des effets négatifs très graves chez certains : les enfants qui ont du mal à se concentrer ont du mal avec l’école, ont de mauvais résultats et se sentent exclus. Pire encore, certains enfants qui ont un trouble de la concentration finissent par décrocher et à quitter prématurément l’école.

Problème de concentration : quelles en sont les causes ?

Les problèmes de concentration et d’attention sont très fréquents chez les enfants de 5 à 12 ans scolarisés. Cette incapacité à se concentrer a souvent un effet boule de neige et cause de nombreux autres problèmes secondaires comme des conflits avec les parents ou les enseignants, un isolement du reste de la classe, une envie de décrocher de l’école, etc.

Les causes des problèmes de concentration peuvent être diverses et variés et dans certains cas, il ne s’agit pas d’un réel problème de concentration mais d’un effet secondaire d’un autre problème. Le plus souvent, l’enfant a du mal à se concentrer et à être attentif en classe (ou ailleurs) pour des raisons psychologiques, l’enfant peut être perturbé, préoccupé par des soucis familiaux ou scolaires comme des parents qui se disputent, un divorce, une maladie dans la famille ou du racket en dehors de l’école. Ces soucis absorbent alors toute son énergie et son pouvoir de concentration.

La fatigue peut aussi être la cause d’un manque d’attention d’un enfant, notamment si l’enfant dort mal ou pas assez pendant la nuit. Le manque de sommeil et la fatigue privent l’enfant de l’énergie nécessaire à la concentration car se concentrer est une activité qui demande beaucoup d’énergie.

Il est aussi possible que le problème de concentration soit une affection primaire, c’est-à-dire qu’elle n’est pas le symptôme d’un autre problème comme dans le cas des enfants atteints de TDAH ou trouble déficit de l’attention hyperactivité.

Ce trouble est un dysfonctionnement du cerveau dont les conséquences principales sont l’hyperactivité de l’enfant et des problèmes de concentration. Les enfants atteints du trouble déficit de l’attention hyperactivité ont beaucoup de mal à rester concentrés sur un sujet, une discussion ou une tâche pendant longtemps, ils décrochent au bout de quelques minutes soit pour aller faire autre chose soit pour sombrer dans des pensées quelconques.

En plus de l’hyperactivité et du trouble de la concentration, on peut reconnaître un enfant atteint du TDAH par son impulsivité induite par cette affection. Par exemple, l’enfant atteint commencera une tâche avant même que l’instituteur ou le parent n’ait fini de donner ses consignes, ou alors il commencera à résoudre un problème de mathématiques avant même d’avoir lu les données ou l’énoncé de l’exercice.

Le trouble déficit de l’attention hyperactivité est une affection reconnue par la médecine et elle peut être prise en charge par un psychologue ou un tout autre spécialiste. Le traitement consiste en une thérapie (dialogue avec le thérapeute) ainsi qu’un traitement médicamenteux.

concentration chez l'enfant

Les jeux pour améliorer la concentration de l’enfant

Les problèmes de concentration sont souvent difficiles à prendre en charge, surtout lorsque le manque d’attention est secondaire à l’atteinte de l’enfant par le trouble déficit de l’attention hyperactivité (TDAH), dans ce cas, les solutions ne sont pas du ressort des parents, ni des enseignants ou du personnel encadrant, mais du thérapeute qui devra mettre en place une stratégie adaptée au cas particulier de chaque enfant. Les parents et les enseignants peuvent, néanmoins, participer à ce processus en étant compréhensifs avec l’enfant et en l’aidant à surmonter ses difficultés, notamment ses difficultés à apprendre en classe.

Les jeux sont une excellente façon d’aider l’enfant à améliorer sa mémoire, on peut y avoir recours sans même dire à l’enfant que c’est pour l’aider à mieux se concentrer. En plus d’aider l’enfant à améliorer ses performances, ces jeux seront un prétexte pour passer un moment parents-enfants, ce qui est, du point de vue psychologique, très important pour aider l’enfant et le soutenir car le trouble de l’attention induit souvent une forte pression exercée sur l’enfant.

Les jeux à favoriser pour aider son enfant à améliorer ses performances doivent répondre à certains critères : ils doivent être amusants, sinon l’enfant, qui a déjà du mal à se concentrer, refusera d’y jouer, ils doivent aussi nécessiter l’utilisation de la réflexion et de la mémoire, l’association d’idées, de formes, de couleurs. Ces associations stimulent le cerveau et habituent l’enfant à se concentrer, à améliorer sa mémoire et à associer des idées et à trouver les liens qui existent entre elles.

Parmi les jeux de concentration de l’enfant, il y a les jeux de cartes qui sont à la fois amusants, intéressants (surtout pour les enfants de 9 à 15 ans) et qui nécessitent beaucoup de concentration et de réflexion. Les jeux de cartes développent chez l’enfant sa mémoire visuelle et sa capacité à réfléchir en plus de l’aider à mieux se concentrer. Il faut choisir le type de cartes selon l’âge de l’enfant, des cartes classiques pour les plus âgés et, par exemple, le jeu des 7 familles pour les plus petits.

Les jeux de réflexion comme les dames, les dominos ou les échecs sont eux aussi excellents pour améliorer la concentration d’un enfant car ils améliorent son acuité visuelle et l’obligent à réfléchir et à se concentrer sur de nombreux détails à la fois. De plus, ces jeux sont souvent captivants une fois que l’enfant s’y est habitué et les progrès seront de plus en plus spectaculaires avec le temps.

Pour les enfants âgés de plus de 8 ans, il est possible de leur offrir un cube magique. Ce jeu très complexe qui pose de grandes difficultés même aux adultes sera parfait pour augmenter le pouvoir de concentration de l’enfant car il associe des couleurs, des combinaisons de mouvements et d’associations d’idées. L’enfant apprend à réfléchir, à se concentrer sur des combinaisons complexes et à planifier.

Pour les enfants les plus jeunes (moins de 8 ans), il est possible de leur proposer des jeux de labyrinthes. Ces jeux, qui se font souvent sur papiers ou dans des parcours matérialisés avec des jouets, proposent à l’enfant un problème à résoudre, c’est un défi qui lui est lancé, ce qui le motivera beaucoup et le poussera à se concentrer.

Les jeux de l’intrus sont eux aussi conseillés pour les enfants qui ont du mal à se concentrer. Ces jeux permettent à l’enfant de se concentrer sur des détails infimes, de comparer différents éléments du jeu pour trouver le ou les intrus et pour ce faire, il est nécessaire de faire travailler sa concentration, sa mémoire et sa réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *