Pour les passionnés du Japon et de sa culture, le manga est le livre à avoir dans sa bibliothèque.

Retour sur les mangakas les plus célèbres qui ont développé leur passion très jeune pour la bande dessinée japonaise.

Un mangaka, qu’est-ce que c’est ?

Un mangaka est un auteur de manga, une sorte de bande dessinée venant tout droit du Japon. Les mangas sont des livres particulièrement populaires au sein de la culture nippone. Les premiers ouvrages datent du XVIIIe siècle et ils continuent de passionner encore aujourd’hui. La France est le deuxième pays au monde le plus consommateur de mangas : 47 millions d’exemplaires ont été vendus en 2021, soit un livre sur quatre.

La classification des mangas

Particulièrement populaire, l’univers manga est classé par type d’histoire et par tranche d’âge. On distingue ainsi :

  • le shonen : récit d’aventures destiné à un jeune public masculin,
  • du shojo : une histoire de romance qui s’adresse à une jeune fille,
  • du seinen : un récit plus profond et psychologique réservé à un jeune adulte homme.

Il existe une grande variété de catégories de mangas, adaptées à tous les publics. Leurs histoires sont donc très variées et peuvent intéresser aussi bien les plus jeunes qu’à des adultes.

Pour autant, chaque type de manga n’est pas réservé exclusivement à la cible qui lui est destinée ; il s’agit seulement d’un repère afin de comprendre de quelle catégorie de manga il s’agit. Le shonen est le type de manga le plus populaire puisqu’il regroupe les livres incontournables tels que :

  • One Piece,
  • Dragon Ball,
  • Naruto,
  • Fullmetal Alchemist,
  • Fairy Tail,
  • Death Note.

Eiichiro Oda, l’auteur de One Piece

Eiichiro Oda se passionne dès son plus jeune pour le manga et rêve de devenir mangaka à son tour. En 1997, il écrit le premier volume de One Piece qui est encore aujourd’hui en cours de publication. Il s’agit du manga le plus vendu du monde avec plus de 500 millions d’exemplaires. One Piece regroupe aujourd’hui 102 volumes et a franchi la barre des 1 000 épisodes de l’anime, diffusé depuis 1998. Ce shonen suit l’histoire de Luffy, un pirate qui est à la recherche du One Piece, le trésor de Golden Roger, le roi des pirates.

Akira Toriyama, l’auteur de Dragon Ball

Akira Toriyama s’est passionné pour l’art du manga dès l’enfance en ayant l’objectif de devenir mangaka. Il débute l’œuvre de Dragon Ball en 1984. Jusqu’en 1995, il va rédiger 42 volumes vendus à plus de 300 millions d’exemplaires. Dragon ball est un shonen qui suit l’histoire de Son Goku, un garçon doté d’une force légendaire. Avec ses amis, il se lance à la recherche des 7 boules de cristal, qui, une fois réunies, sont capables d’exaucer tous les vœux.

Masashi Kishimoto, l’auteur de Naruto

Masashi Kishimoto s’entraîne à l’art du dessin et du manga dès son plus jeune âge. En 1999, il crée le personnage de Naruto dans son manga éponyme. La série compte 72 volumes publiés entre 1999 et 2014 qui ont été vendus à plus de 250 millions d’exemplaires. Naruto est un shonen qui suit l’histoire d’un garçon rêvant de devenir un ninja Hokage. Pour y parvenir, il s’entraîne avec ses amis et un maître ninja tout en apprenant à maîtriser ses pouvoirs mystiques du renard à neuf queues.

Qui est le plus jeune mangaka ?

Vous l’aurez compris, ces trois auteurs à succès ont rêvé de la carrière de mangaka dès leur tendre enfance. Certains passionnés de manga ont même réussi à devenir mangakas très jeunes. En 2013, Ito Sato est devenue la plus jeune mangaka en publiant To Aru Neko Kaburi Shounen à l’âge de 14 ans. Ito Sato a été détrônée en 2019 avec la publication d’Inshin no Yuki dont l’auteur, Nana Hoshiki, âgée de 13 ans.