L’assurance auto est un contrat obligatoire pour tout automobiliste. Si celle-ci est soumise à une reconduction tacite, rien n’empêche de résilier en cours d’année son contrat lorsqu’il n’est plus très avantageux. Comment donc changer une assurance auto en cours d’année ? Découvrez cela dans la suite de cet article.

Changer son assurance auto en cours d’année après un an de contrat

Depuis 2015, le marché des assurances auto est régulé par la loi Hamon. Encore connue sous le nom de loi Consommation, elle permet de résilier à tout moment son assurance après une année de souscription. Une mesure mise en place afin d’aider les assurés à réaliser plus d’économies.

Un changement d’assurance suivant la loi Hamon se fait suivant trois étapes. La première consiste à comparer différentes offres d’assurances afin de trouver une nouvelle qui soit meilleure que l’ancienne. Il ne servirait à rien de changer d’assurances pour se retrouver avec un contrat qui soit plus cher que le précédent.

Pour y arriver, vous pouvez vous servir des comparateurs en ligne. Ces derniers permettent d’accéder à différentes offres en matière d’assurance afin d’opter pour la plus satisfaisante. Il faut faire attention à certaines modalités comme la franchise, le niveau de plafonnement, les garanties prises en compte ainsi que les prix des mensualités.

La deuxième étape est celle qui consiste à entrer en contact avec la nouvelle maison d’assurances. Une fois que vous optez pour une offre qui vous convient mieux, il faut envoyer une demande de souscription à l’assureur. Vous pouvez le faire par mail, par courrier ou vous rendre simplement sur le site en ligne de la maison d’assurance.

Il faudra également veiller à remplir un mandant donnant l’autorisation à celui-ci à réaliser à votre place les démarches de résiliation auprès de votre ancien assureur. Ce qui donne le droit à votre nouvel assureur de rédiger le courrier de résiliation et de le faire parcourir à votre assureur. Cette étape vous permettra de bénéficier d’une continuité pour ce qui est de l’assurance de votre auto ou moto.

La troisième et dernière étape liée à un changement d’assurance suivant la loi Hamon est celle qui voit l’effectivité de la résiliation de l’ancien contrat. Celle-ci intervient généralement un mois après l’envoi de la demande de souscription. Le nouveau contrat entre automatiquement en vigueur dès la résiliation de l’ancien.

Le restant du solde lié au précédent contrat vous sera remboursé le mois suivant. Ledit solde est généralement inscrit dans l’avis de résiliation que l’ancienne compagnie d’assurance vous fait parvenir quinze jours après la signature du contrat de résiliation.

Les exceptions à la loi Hamon

Pour changer assurance auto en cours d’année, vous n’êtes pas obligé d’attendre une année de souscription. Il existe en effet quelques exceptions à loi Hamon. Celles-ci se présentent comme suit :

  • Changement d’assurance auto pour modification du risque
  • Résiliation pour cause de vente ou vol du véhicule
  • Résiliation du contrat par l’assureur.

Dans les deux premiers cas, il faut envoyer un courrier de résiliation en recommandé avec accusé de réception à son assureur. Par la suite, il faudra récupérer et transmettre à son nouvel assureur le relevé d’information pour disposer d’un nouveau contrat.

Dans le troisième cas, vous n’aurez plus qu’à contacter le nouvel assureur afin de faire la demande d’un nouveau contrat d’assurance.