Artblog.fr » Maison » Comment devenir diagnostiqueur immobilier en France ?

Comment devenir diagnostiqueur immobilier en France ? 0

Depuis quelques années, devenir diagnostiqueur immobilier est de plus en plus difficile. En effet, la profession s’est durcie, mais cela est aussi dû aux diagnostics qui doivent être de plus en plus précis et d’excellente qualité. Dans cet article, nous vous proposons notamment de découvrir toutes les étapes nécessaires pour devenir diagnostiqueur immobilier.

Les prérequis pour la formation

devenir diagnostiqueur immobilier

Auparavant, de nombreuses personnes pouvaient devenir diagnostiqueur immobilier sans problème, mais ce n’est plus le cas maintenant. En effet, il est dorénavant nécessaire de disposer d’un bac +2 minimum pour devenir candidat à la certification DPE et amiante. De plus, il est aussi nécessaire de disposer d’une expérience de trois ans dans le secteur du bâtiment. Depuis le 1er novembre 2007, tous les diagnostiqueurs immobiliers doivent être titulaires d’une certification pour exercer leur métier.

Les certifications sont délivrées notamment pour une durée de 5 ans par des organismes qui sont agréés par le Cofrac. Ces certifications permettent notamment de vérifier et valider les compétences, vérifier que la personne est au courant de toutes les dernières innovations en matière de législation. Un examen théorique a alors lieu avec un QCM et un examen pratique avec une mise en situation.

Une formation indispensable

Si vous désirez devenir diagnostiqueur immobilier, sachez qu’une formation est indispensable. La formation est complète, sachez-le. Vous pouvez notamment suivre votre formation par différentes voies dont les suivantes :

  • La formation en université
  • Le GRETA
  • La formation professionnelle
  • La formation par l’alternance
  • La formation en entreprise

Diagnostiqueur immoSachez qu’il existe plusieurs diplômes qui pourront vous permettre de devenir diagnostiqueur immobilier. Vous pouvez également valider votre formation ou votre expérience professionnelle via une certification professionnelle comprise entre le niveau 2 et 4.

Sachez que nombreux sont les organismes en France qui proposent des formations pour devenir diagnostiqueur immobilier sur une durée plus ou moins longue. Vous pouvez notamment consulter l’annuaire des formations de diagnostiqueur immobilier en ligne pour en découvrir plus. En quelques semaines uniquement, vous pourrez notamment acquérir toutes les connaissances techniques suffisantes.

Vous pourrez ainsi notamment compléter cette formation par d’autres formations complémentaires qui vous permettront d’acquérir plus de connaissances. En tant que professionnel, il est important de profiter d’une formation complète pour pouvoir notamment améliorer ses compétences et proposer des prestations de plus grande qualité.

Comme tous les autres métiers, il est nécessaire de vous former pour que vous soyez un excellent professionnel et pour que vous puissiez vous faire votre nom dans le métier.

De plus, les diagnostics de performances énergétiques sont indispensables pour les constructions et ils ne doivent comporter aucune erreur. On ne devient pas diagnostiqueur immobilier du jour au lendemain sans aucune formation.

Pourquoi a-t-on besoin d’un diagnostiqueur immobilier ?

DiagnostiqueurLe diagnostiqueur immobilier possède une fonction très particulière et très précise. C’est une façon de rendre les choses obligatoires pour éviter que les futurs locataires ou propriétaires aient des surprises au sein de la maison. Plusieurs diagnostics sont obligatoires et nous allons les présenter.

  • Le premier des diagnostics immobiliers obligatoires est le DPE. C’est le diagnostic de performance énergétique. Ce DPE a pour objectif de mesurer précisément quelle est la consommation d’énergie dans votre maison. Elle mesure également toutes les émissions de gaz à effet de serre. Ce sont les fameuses notes que vous voyez souvent entre le A et le G. Ces notes sont présentes sous une autre forme : la couleur. Du vert au rouge, plus c’est mieux, c’est ! Le coût d’un tel document va varier en fonction de la surface de votre logement. Ce document doit posséder une validité importante, à savoir au moins 10 ans.
  • Le second de ces diagnostics est le diagnostic plomb. Celui-ci va concerner un certain type d’habitation en particulier, à savoir les logements qui ont été construits avant 1949. Lors de la vente, le diagnostiqueur immobilier doit remettre à l’acheteur un constat de risque d’exposition au plomb. Le plomb était présent, notamment dans les peinture ancienne. Tout comme le DPE, le coût va varier en fonction de la surface à analyser.

Ces deux diagnostics peuvent être accompagnés de d’autres examens à effectuer lors de la mise en vente de votre maison. Ce sont des diagnostics très précis et spécifiques que seul le diagnostiqueur immobilier peut réaliser.

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *