Les tresses africaines sont connues pour être une coiffure à la fois simple à réaliser, pratique et élégante. Elles peuvent être adoptées pour compléter un look chic, pour dégager son visage ou tout simplement changer de coiffure de temps à autre. Si vous souhaitez réaliser des tresses africaines, sachez que vous pouvez suivre deux techniques de base : réaliser deux tresses séparées ou deux tresses que vous reliez en une seule. Découvrez la technique dans le détail afin de réussir vos tresses africaines.

Quelle est l’origine des tresses africaines ?

Dans les temps les plus reculés de l’histoire et notamment dans l’Antiquité, la tresse était une coiffure portée aussi bien par les femmes que par les hommes. Elle fut dans un premier temps portée en Egypte pour être diffusée par la suite dans toute l’Afrique Noire.

Avec le temps, la tresse devient un signe distinctif pour les personnes appartenant à une classe sociale fermée et ce, lors des occasions particulières.

Aujourd’hui, la tresse ne reflète plus cette distinction sociale mais plutôt une tendance de plus en plus populaire. Les formes et les techniques de réalisation des tresses se multiplient afin que chacun puisse porter une coiffure tressée à son image.

Parmi les différents modèles de tresses, on parle aujourd’hui des tresses africaines. Le terme désigne les petites tresses qui couvrent toute la tête. Dans ce qui suit, on s’intéresse particulièrement aux tresses africaines sophistiquées réalisables en deux fois rien de temps.

Comment réaliser une tresse africaine ?

Pour réussir à réaliser une tresse africaine, il suffit de maîtriser la technique de base afin de la développer et réaliser des coiffures plus complexes. De fait, voici les étapes à suivre :

  • au-dessus de votre tête, prenez trois mèches d’égales épaisseurs,
  • passez la mèche de droite vers le milieu, afin que la mèche de droite devienne celle du centre,
  • passez la mèche de gauche vers le centre afin que la mèche de droite devienne celle de gauche, et la mèche du centre devient celle de droite,
  • passez la mèche de droite vers le milieu tout en lui rajoutant une mèche du même côté,
  • passez l’actuelle mèche de gauche vers le centre en lui rajoutant également une mèche du même côté,
  • continuez de la sorte en mettant de façon alternative les mèches de droite et de gauche vers le centre en rajoutant de nouvelles mèches à chaque fois,
  • une fois que toutes les mèches au-dessus de votre tête sont intégrées dans la tresse, vous pouvez alors continuer à tresser le reste de vos cheveux à la façon d’une tresse normale.

Afin de réaliser votre tresse facilement, pensez à bien démêler vos cheveux avant d’entamer la coiffure.

Comme cité plus haut, la tresse africaine peut être réalisée en une seule tresse, ou en deux tresses que vous allez relier entre elles. Si vous maîtrisez la technique de base pour une seule tresse, vous pouvez également la suivre pour réaliser deux tresses de part et d’autre de votre tête et que vous allez relier entre elles une fois toutes les mèches intégrées dans votre tresse.

Pour l’anecdote, si chez nous on parle de tresses africaines, on retrouve un peu partout dans le monde des personnes qui privilégient ce qu’on appelle  » les french braids  » autrement dit, les tresses françaises !