Avant d’échanger une voiture d’occasion, sa valeur résiduelle doit être déterminée. Si vous vendez vous-même votre véhicule, des experts peuvent vous proposer une offre d’échange, à condition que vous achetiez une autre voiture neuve ou d’occasion. Mais savez-vous comment cet expert détermine le coût de votre véhicule ? Voici les différents critères qui seront considérés lors de la détermination de la prime d’échange de votre véhicule.

Les facteurs qui déterminent la prime de reprise

En cas de reprise de votre voiture pour un achat d’occasion, la prime qu’il est possible d’obtenir variera selon plusieurs facteurs. En voici quelques-uns :

La valeur de votre véhicule

Pour calculer la valeur d’une voiture d’occasion, l’expert se fie avant tout à la valeur ou la cote du véhicule. L’estimation de la valeur de l’automobile se fait en fonction de plusieurs paramètres comme la marque et le modèle du véhicule. Il existe ses structures qui sont spécialisées dans l’évaluation de la cote d’un véhicule. Ces derniers peuvent vous fournir une estimation du prix de la prime reprise voiture pour achat occasion.

La puissance au kilomètre et les frais accessoires

Si l’on considère que les voitures à essence doivent parcourir environ 15 000 km par an contre 25 000 km pour les voitures diesel, les experts utiliseront le potentiel kilométrique réel de votre véhicule pour améliorer cette note. Le calcul est simple : un véhicule ayant un kilométrage élevé aura une estimation plus basse, tandis que pour un modèle similaire, vous pouvez vous attendre à payer plus cher si le véhicule a un kilométrage bien inférieur à la normale. Cela explique pourquoi les conducteurs d’automobiles de type poids ourds vendent généralement leur véhicule après quelques années.

En ce qui concerne le frais professionnels et de remise en état, une réduction de 15 % pour frais professionnels est généralement ajoutée au coût évalué de votre véhicule. Elle concerne entre autres les coûts importants pour remettre votre véhicule en état.

Aussi, si votre véhicule présente des déformations considérables et visibles, vous risquez d’être confronté à une perte de valeur importante de la part de l’expert à l’heure de l’échange. Il peut s’agir de :

  • marques d’oscillation,
  • des pneus très usés,
  • ou des feux qui ne fonctionnent plus.

Même si ces frais sont déduits de la valeur initiale estimée, le coût final reste exceptionnellement élevé si le véhicule nécessite des réparations importantes. Ainsi, indépendamment, du fait que votre véhicule soit en brillant état, vous ne pouvez pas en supporter le coût. Il faut savoir que les experts, tout comme les particuliers se montrent de plus en plus vigilants sur ces paramètres. Un véhicule d’échange qui a besoin de plusieurs réparations sera négocié à une valeur bien inférieure à sa valeur estimée. Prenez bien en compte l’état de votre véhicule afin de ne pas être frustré lorsque vous prendrez connaissance de la valeur annoncée.

À combien s’élève en moyenne la prime de reprise pour un achat d’occasion ?

Le montant garanti au titre de la prime de reprise d’une voiture dépend de plusieurs facteurs. Toutefois, il faut savoir qu’en moyenne la prime à la conversion s’élève à 2 500 euros. Par contre, pour les personnes dont le revenu fiscal est inférieur ou égal à 13 489 euros, cette prime pourrait augmenter. Elle pourra en effet atteindre 5 000 euros. Pour avoir une idée précise à ce sujet, pensez à consulter les professionnels du domaine.