Beaucoup de personnes souhaitent se lancer à leur compte dans leur activité professionnelle. Et c’est tout naturel tant cela peut apporter des avantages. Vous gérez votre emploi du temps, vous choisissez vos missions, vous décidez de vos tarifs… Travailler à son compte peut apporter de nombreux avantages. Mais beaucoup n’osent pas se lancer à cause de la lourdeur des tâches administratives engendrée par ce statut.

Un statut qui peut également soulever des questions. Beaucoup se demandent, par exemple, quelle est la différence entre un freelance et un travailleur indépendant. Pour répondre à ces questions, il va être essentiel de comprendre la notion de statut juridique. Et cela vous permettra d’en savoir toujours plus pour vous lancer à votre compte et à commencer à travailler très rapidement.

différence entre freelance et auto entrepreneur

Comprendre la différence entre freelance et auto entrepreneur 

Une personne qui travaille en freelance est une personne qui travaille à son compte. Ce terme vient de l’anglicisme, et ne correspond pas à un véritable statut juridique en France. Ainsi, toutes les personnes qui ont lancé leurs propres entreprises, qu’ils soient artisans, rédacteurs, ou encore architectes peuvent être considérés comme des freelances. Il n’est donc pas possible de se lancer dans son activité professionnelle en se déclarant freelance.

Il faudra choisir un statut juridique pour cela. Et c’est à cela que correspond un auto-entrepreneur. En effet, c’est un terme qui définit un statut juridique, et probablement l’un des plus simples pour se lancer à son compte. Il suffira de se créer un compte auprès de l’Urssaf de votre région et vous pourrez rapidement avoir un numéro Siren que vous pourrez inscrire sur vos factures. Et ainsi, votre entreprise sera créée dans les délais les plus rapides et vous pourrez légalement travailler.

IL peut y avoir de nombreux autres statuts juridiques qui vous permettent de travailler en tant que freelance. En fonction de votre activité professionnelle, il sera essentiel de choisir le statut juridique le plus adapté possible pour bénéficier du maximum d’avantages possibles. En effet, tous les statuts juridiques ont leurs propres avantages et inconvénients, et il est important de prendre le temps de choisir le plus adapté.

Les avantages du statut d’auto-entrepreneur

Il y a de nombreux avantages à opter pour le statut d’auto-entrepreneur. Vous n’aurez pas à déclarer la TVA tant que vous ne dépassez pas un certain seuil de chiffre d’affaires. Cela vous permettre de vous simplifier toutes les démarches administratives, mais également de vous y retrouver plus facilement dans les montants que vous allez pouvoir gagner. En fonction de votre activité professionnelle, vous pourrez prétendre à différents seuils de chiffres d’affaires.

Le statut d’auto-entrepreneur est également très simple à lancer. Vous pouvez donc avoir l’assurance de rapidement pouvoir commencer à exercer votre activité professionnelle. De plus, c’est un statut qui est facilement cumulable avec un CDD ou un CDI. Vous pouvez donc parfaitement choisir ce statut et choisir de pratiquer votre activité salariée en plus du travail à votre compte pour générer toujours plus de revenus.