Depuis toujours, le chanvre est perçu avec une assez mauvaise réputation, en raison de sa relation avec le cannabis et donc, le milieu de la drogue et des substances psychotropes de manière générale. Pourtant, ce dernier n’est qu’une appellation pour une catégorie différente de cannabis qui sera utilisée dans d’autres types d’activités, comme on peut le voir actuellement dans plusieurs produits commercialisés et tout à fait légaux, même en France. On parlera ici plus spécifiquement de la variété de chanvre CBD qui aura un tout autre usage que les deux matières précédemment citées.

Rapport de la loi française par rapport à la production de CBD

Les textes de loi en France sont très clairs en ce qui concerne les stupéfiants, ceux-ci seront, en effet, interdits s’ils entrent dans une liste spécifique des substances connues. Toutefois, il existe une certaine subtilité qui précise qu’une variété de cannabis peut être légale dans le cas où sa concentration en THC ne va pas au-delà de 0,2 % et si elle est citée parmi les substances inscrites dans la loi. Le chanvre que l’on peut trouver dans les milieux industriels en France va, par exemple, faire partie de cette liste. La rigueur de sélection végétale est cependant, particulièrement stricte, notamment pour ce qui est du respect de la teneur en THC. Dans ce cadre, plusieurs critères vont être imposés aux producteurs, comme :

  • Une origine agréée pour les graines.
  • Le stockage des certificats de semence.
  • La destruction des fleurs et des feuilles.
  • La déclaration de toute nouvelle culture.

L’État met également en place un système de contrôle qui peut intervenir à tout moment pour vérifier les mesures légales.

Légalité de la culture du cannabis

Pour faire simple, n’importe quel type de cultures qui n’est pas soumis aux normes légales n’a pas le droit d’exister en France, qu’il soit intérieur, extérieur ou en Green House. Il est utile de noter dans cette optique que la majorité du cannabis illégal mis en vente en France n’est pas du CBD. En effet, ce dernier sera surtout trouvé comme substance de traitement dans un suivi médical, il se différencie donc d’autres dérivés comme les terpènes plutôt utilisés dans le domaine culinaire ou cosmétique.

Devenir producteur de CBD

Bien que la plante de cannabis soit plutôt solide et facile à intégrer dans une plantation, la production légale de cette dernière pour obtenir du CBD reste une entreprise longue et fastidieuse, principalement en raison des nombreuses restrictions légales qui concernent sa production. Pour en savoir plus à ce sujet, il est possible de directement contacter la fédération nationale des producteurs de chanvre afin de mieux se renseigner sur les spécificités du dispositif.

Détails sur la vente de CBD et les variantes du produit en France

On trouve l’appellation de produits CBD généralement sur les éléments dérivés du cannabis qui contiennent une très petite concentration de la molécule de THC qui est la principale responsable de la caractéristique psychoactive de la plante.

Parmi les produits CBD qu’on peut retrouver dans le commerce, il est possible de voir toutes sortes de dérivés, telles que des fleurs, des gélules d’huiles, des baumes ou encore du liquide de recharge pour cigarettes électroniques. Une utilisation plus médicale ou thérapeutique peut également être faite de ce produit, en raison de ses vertus anti-inflammatoires, anti-anxiolytiques ou encore analgésiques. Bien entendu, contrairement au reste des éléments présents dans le commerce libre, vous ne pourrez vous procurer les composants thérapeutiques que via une ordonnance adéquate.

Conjoncture actuelle pour produire professionnellement du CBD en France

En plus des aspects légaux qu’il faudra respecter dans le cadre de la mise en place d’une production de CBD en France, il sera également important de se renseigner sur d’autres contraintes, à l’image de l’origine des graines. En effet, toutes les sources qui peuvent vendre ces éléments ne sont pas forcément légales ou de bonne qualité.

Ainsi, les boutiques en ligne, voire même des grossistes qui vendent des graines à haute teneur en cannabidiol vont parfois inclure des taux de THC trop élevés ou à l’inverse, une concentration en CBD pas assez forte pour permettre la culture de produits thérapeutiques. C’est, par ailleurs, l’une des raisons qui expliquent que la majeure partie des produits CBD sont fournis par des entreprises spécialisées.