S’il y a bien un produit dit « miraculeux » sur le devant de la scène en ce moment, c’est bien le CBD ou cannabidiol, c’est un produit extrait du chanvre aux propriétés relaxantes et thérapeutiques. Etant légal depuis quelques années, de plus en plus de magasins physiques et en ligne voient le jour pour le vendre sous diverses formes et de plus en plus de gens tentent l’expérience. Les fleurs de CBD sont très populaires parmi les consommateurs, comment les utiliser ? Quels sont leurs effets ? Nous allons le découvrir dans l’article qui suit.

Comment identifier les fleurs de CBD pour les utiliser ?

Les fleurs de CBD sont des produits phare de la médecine alternative, elles sont extraites du chanvre, autrement appelé « cannabis » et pour être légales, elles doivent contenir moins de 0.2% de THC (qui est la substance psychoactive du chanvre), à titre de comparaison la marijuana considérée comme stupéfiant en contient jusqu’à 10%.

Toutes les variétés de fleurs de cannabis ne sont pas légales, comme nous l’avons dit plus tôt cela dépend du taux de THC qu’elles contiennent, nous allons donc vous présenter quelques variétés légalisées et encadrées par la loi dont les propriétés diffèrent selon la méthode de culture.

Les fleurs de CBD indoor

Par culture indoor, nous parlons évidemment de culture en intérieur (hangars par exemple) et il y a plusieurs avantages à cultiver des fleurs de CBD indoor comme le fait de pouvoir contrôler et maitriser tous les paramètres pour leur développement comme la lumière, la température, le taux d’humidité et de CO2. Et ce contrôle aura pour résultat une production de très bonne qualité avec des bourgeons volumineux et très aromatiques.

Les fleurs de CBD outdoor

Contrairement à la variété indoor, les fleurs de CBD outdoor sont cultivées en extérieur de manière naturelle. Elles profitent donc de l’eau de pluie, des nutriments de la terre et de la lumière du soleil pour développer leurs aromes, mais le fait de ne pas avoir de contrôle a également pour conséquence une production instable et des bourgeons irréguliers.

Les fleurs de CBD sous serre

Entre les fleurs indoor très exigeantes et très coûteuses et les fleurs indoor au faible coût de production, il y a les fleurs de CBD cultivées sous serre qui profitent des paramètres naturels tout en étant protégées par la serre.

Comment consommer des fleurs de CBD ?

Le CBD est vendu dans le commerce sous énormément de formes différentes selon ce qu’on cherche, il est notamment disponible en :

  • Huile à diluer ;
  • E-liquides de cigarettes électroniques ;
  • Cristaux de CBD ;
  • Gélules relaxantes ;
  • Crèmes à mettre sur la peau ;
  • Poudre à mettre dans des gâteaux.

Mais pour consommer le CBD sous sa forme la plus pure et la moins transformée possible, c’est de prendre des fleurs et de les boire en infusion en les faisant bouillir dans de l’eau pendant 10 à 15 minutes puis de rajouter une noisette de beurre sans sel (ou une autre matière grasse). Vous pouvez également aromatiser votre tisane à volonté avec des arômes comme la cannelle, la menthe ou la vanille.

Vous avez également la possibilité de les faire sécher au four, de les moudre et de cuisiner des gâteaux avec cette poudre ou de l’utiliser comme assaisonnement.

Enfin, la vaporisation est un moyen de consommation très apprécié par les consommateurs, car elle permet d’avoir les effets des fleurs de CBD les plus forts et les plus rapides à la condition de ne pas dépasser les 220 degrés Celsius afin de ne pas libérer des substances nocives dans l’air.

Comment booster les vertus les fleurs de CBD avant de les utiliser ?

Si les fleurs de CBD ont autant de succès, c’est parce qu’elles ont des bienfaits qui ne font plus de doutes parmi les consommateurs, elles permettent notamment de faciliter l’endormissement et à lutter contre le stress et l’anxiété grâce à leurs propriétés relaxantes.

Les douleurs inflammatoires sont également des maux qu’on peut soulager avec les fleurs de CBD ou encore des maladies inflammatoires comme la polyarthrite et la fibromyalgie ainsi que certaines formes d’épilepsie et tout ceci grâce aux récepteurs cannabinoïdes que nous avons dans le cerveau.