Pour vos vacances ou pour des raisons professionnelles, vous vous préparez à effectuer un voyage en avion. Le transport des dispositifs électroniques en avion étant contrôlé, vous ne savez pas ce qu’il en sera de votre e-cigarette. La suite de ce contenu vous permettra de savoir si vous pouvez transporter une cigarette électronique en avion.

Transport des accus et des batteries

Les règles qui régissent le transport des batteries et des accus sont de plus en plus stricts. En effet, les risques d’incendie augmentent avec les dispositifs qui possèdent des batteries. À partir du 1er avril 2016, les batteries au lithium-ion ne sont plus autorisées dans les soutes des avions. Les accus les plus utilisés pour les cigarettes électroniques sont composés de Lithium-manganèse. Ce type de batterie n’a pas été spécifiquement interdit dans la soute.

Toutefois, il est vivement conseillé de conserver votre cigarette électronique dans votre bagage à main. Le règlement vous autorise à garder deux batteries et/ou deux accus de rechange sur vous. Si vous voulez garder plus de deux batteries ou d’accus, assurez-vous d’en informer la compagnie pour plus de précisions. Pour les atomiseurs ou box sans accus, vous pouvez les laisser dans la soute sans aucune crainte.

Transport des e-liquides

Vous êtes autorisé à transporter au maximum un litre de liquide dans la soute de l’avion. Faites en sorte que le liquide soit facilement identifiable pour ne pas être confondu avec un autre. Pour cela, il est mieux de vous servir d’un contenant transparent. Il est important de savoir que les liquides sont soumis à des fortes pressions en avion. Il est fortement recommandé de mettre vos liquides dans des emballages tels que :

  • contenant étanche en plastique
  • sachet plastique hermétique
  • boîte hermétique en plastique.

En cabine aussi, le problème de pression se posera pour votre atomiseur. Il est donc fort probable qu’il commence à avoir des fuites. Pour éviter de vous retrouver avec vos vêtements tachés, veuillez ne pas remplir les tanks de votre atomiseur.

Est-il possible de vapoter en avion ?

La règle pour les vapoteurs est la même pour les fumeurs : il est interdit de fumer dans l’avion. La vapeur d’eau pourrait déclencher les détecteurs de fumées dans l’avion. Il faut aussi noter que les passagers non-fumeurs pourraient être gênés par la fumée. Cela relève de la courtoisie.

Il y a également le risque que la cigarette électronique pourrait créer des interférences avec les appareils de l’avion. Quelques rares compagnies proposent des espaces et des balcons réservés pour les fumeurs. Il est donc important de prendre connaissance du règlement de votre compagnie aérienne en ce qui concerne la cigarette électronique.

Autres informations utiles

Il est important de se renseigner sur les règlements en vigueur dans votre pays de destination. Tous les pays ne sont favorables à l’utilisation de la cigarette, fut-elle électronique ou non. Dans certains pays, la vente de matériel et des liquides sans nicotine est libre. Tandis que la vente de liquides avec nicotine est interdite ou réservée aux pharmacies sur ordonnance.

Vous devez donc prendre vos dispositions en venant pour éviter les surprises désagréables. Il est également conseillé de mettre votre liquide dans des contenants de 10 ml dans votre bagage. Aussi, vous devez savoir que vous n’êtes pas autorisé à recharger vos outils de vapotage directement dans la cabine.