Artblog.fr » Jeux » Paris sportifs en ligne : le Canada se passionne et dépense beaucoup d’argent

Paris sportifs en ligne : le Canada se passionne et dépense beaucoup d’argent

Vous êtes un véritable amateur de paris sportifs ? Déjà à la recherche d’un code promo Ladbrokes 2018? Cet article devrait sans aucun doute vous intéresser. Saviez-vous que les Canadiens étaient passionnés par les paris sportifs en ligne ? Non ? Et pourtant, grâce à une législation très souple, les paris mais aussi le poker et les jeux de casino en ligne génèrent des sommes considérables dans ces pays.

La législation permet le développement des paris sportifs et d’autres jeux en ligne

En Europe comme au Canada, les jeux d’argent en ligne sont régis par une règlementation stricte. Néanmoins, ce grand pays qu’est le Canada impose quant à lui une législation par région. La loi et les règles sont donc très différentes selon l’endroit où vous vous trouvez. Les paris sportifs en ligne pourraient trouver au Canada une terre d’accueil qui semble intéresser des opérateurs tels que Bwin.

Grâce aux nombreux portefeuilles électroniques disponibles en ligne, à l’image de PayPal, EcoPayz ou encore Skrill, il est désormais plus facile de parier en ligne en toute sécurité. L’engouement ne touche pas uniquement les paris sportifs, puisque le poker et le casino ont également le vent en poupe. Des opérateurs tels que PokerStar ou Loto-Québec sont un exemple parmi d’autres de grands groupes en plein essor grâce à leur implantation au Canada.

Ce développement crée des emplois et des passions : des communautés de parieurs et de joueurs en ligne, ainsi que de nombreux blogs ont vu le jour et continuent de se multiplier. Les chiffres semblent d’ailleurs parler d’eux-mêmes : près de 2/3 des personnes appréciant les jeux de casino préfèrent jouer en ligne, sur leur ordinateur ou sur mobile.

Quant aux États-Unis, il faudra attendre la décision de la Cour Suprême d’ici quelques mois afin de savoir si les paris sportifs seront autorisés dans davantage d’États. Seuls quatre États américains les autorisent actuellement.

Pour vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *